Sony commercialise un livre électronique utilisant le papier électronique E Ink

Par 30 novembre 1999
Mots-clés : Smart city

Le constructeur de produits électroniques Sony va lancer sur le marché japonais le 24 avril prochain, son premier lecteur de livre électronique, Librié. Ce lecteur utilise le papier électronique E Ink, qui a été conjointement développé par Sony, E Ink et Philips...

Le constructeur de produits électroniques Sony va lancer sur le marché japonais le 24 avril prochain, son premier lecteur de livre électronique, Librié. Ce lecteur utilise le papier électronique E Ink, qui a été conjointement développé par Sony, E Ink et Philips. L’écran E Ink atteint les mêmes niveaux de contraste qu’un papier normal. Dans la mémoire interne de ce lecteur, il est possible de stocker des données équivalentes à une vingtaine de livres de 250 pages. Ce livre électronique coûtera environ 40 000 yens (310 euros).
Librié est adapté à la norme du livre électronique développée par Sony, BBeB (Broadband eBook), qui peut compresser les données de 250 pages jusqu’à 500 Ko. Si l’utilisateur s'équipe d'une Memory Stick de 512 Mo, 500 livres pourront être stockés. Cette norme comprend la technologie de protection des droits d’auteur du constructeur, OpenMG. Ce lecteur, Librié, peut lire le texte à haute voix, et comprend également 4 types de dictionnaires japonais.
L'utilisateur peut choisir la taille de la police, jusqu’à 200% en zoom. L’écran utilisant E Ink n’est pas gêné par la luminosité du soleil ou l’obscurité. Sa résolution à 170 ppi (pixels per inch), sur une taille de 6 pouces en SVGA (800 x 600 pixels), est nettement meilleure que la plupart des dispositifs mobiles, et réalise le même affichage que sur du papier normal.
De plus, d'autant que cet écran consomme très peu d'énergie, 4 piles sèches peuvent afficher 10 000 pages. Sa taille est de 126 x 190 x 13 mm pour 190 g sans les piles.
Les contenus pour ce livre électronique seront distribués sur le site Timebook Town, géré par la société Publishing Link, fondée en novembre 2003 par Sony, Dai Nippon Printing, Toppan Printing, Kôdansha et Shinchôsha.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas