Sony invente la visoconférence RNIS H.320 4 X CIF sur moniteurs 16/9e

Par 19 juin 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

aux proportions du cinémascope, le Trinicom 5100. Les capacités de visualisation sont augmentées par le 16/9e. L'écran partagé en deux moitiés affiche sur l'une l'image du site distant et sur l'autr...

aux proportions du cinémascope, le Trinicom 5100. Les capacités de
visualisation sont augmentées par le 16/9e. L'écran partagé en deux
moitiés affiche sur l'une l'image du site distant et sur l'autre celle du
site local ou celle d'un document. On peut même découper en quatre l'une
de ces moitiés pour afficher en simultané l'image des 4 sites
interconnectés reprenant ainsi le multipoint à 4. Cependant, la fonction
double écran au format 4/3 (miroir sur un second moniteur) reste possible.
Une nouvelle caméra 100 % Sony permet de suivre les déplacements du
locuteur. Elle se base sur la couleur de la peau (et non sur le son de la
voix) et intègre une fonction zoom conservant le même cadrage, même si le
locuteur s'éloigne. Se raccordant sur trois accès de base, le Trinicom
5100 vise le segment des bureaux de direction. Tous types de systèmes de
visiocommunications confondus, y compris sur PC et en réseau local, Sony
affirme occuper le second rang mondial derrière Picture Tel et veut
conquérir la première place pour l'an 2000.
Sony vient de remporter en France le contrat d'équipement des 21 grands
hôpitaux, membres de la Fédération nationale des centres de lutte contre
le cancer.
(RNIS - 09/06/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas