Sony reconnaît enfin qu’il n’est pas l’inventeur du walkman

Par 07 juin 2004
Mots-clés : Smart city

Le célèbre walkman, mis sur le marché par Sony en 1979, aurait dû s'appeler le «Stereobelt»! Vingt-cinq ans après sa sortie, le baladeur audio révèle aujourd'hui ses secrets d'invention…...

Le célèbre walkman, mis sur le marché par Sony en 1979, aurait dû s'appeler le «Stereobelt»! Vingt-cinq ans après sa sortie, le baladeur audio révèle aujourd'hui ses secrets d'invention… Andreas Pavel, un Allemand de 59 ans, dépose en 1977 plusieurs brevets, dans divers pays, qui portent tous sur l'invention d'un appareil portable permettant d'écouter de la musique.
Deux ans plus tard , Sony sort son célèbre baladeur, dont le nom devient vite l'appellation générique d'un appareil qui marquera véritablement les jeunes générations des années 1980. Aiko Morita, le fondateur du groupe d'électronique, affirme qu'il est l'inventeur du walkman. De son côté,Andreas Pavel tente de faire reconnaître ses brevets, et réclame des royalties à la firme japonaise.
200 millions de walkman vendus plus tard , et après des années de procédure juridiques, Andreas Pavel vient simplement d'être indemnisé par Sony. Il aurait reçu plusieurs millions de dollars du groupe, avec lequel il a signé un contrat dont le contenu reste aujourd'hui confidentiel.
Mais Andreas Pavel n'a pas prévu de s'arrêter à cette victoire. Il compte maintenant réclamer de nouvelles indemnisations, auprès de plusieurs fabricants de baladeurs, dont Apple. A la clef, peut-être,une part du butin amassé grâce à l'iPod!
(Atelier groupe BNP Paribas - 07/06/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas