Sony sort sa PSP : bien plus qu'une console de jeux

Par 01 septembre 2005
Mots-clés : Future of Retail

PSP (PlayStation Portable) : ces trois lettres consacreront-elles le règne de Sony sur le marché du divertissement portable ? Avec son look ravageur et ses multiples fonctionnalités multimédia...

PSP (PlayStation Portable) : ces trois lettres consacreront-elles le règne de Sony sur le marché du divertissement portable ? Avec son look ravageur et ses multiples fonctionnalités multimédia, la nouvelle console portable de Sony pourrait faire un carton chez les technophiles, en dépit de son prix relativement élevé (250 euros). Portrait.

La PSP ressemble à une console de jeux, s'utilise comme une console de jeux, mais n'est pas qu'une console de jeux. En plus des fonctionnalités ludiques, elle permet d'écouter de la musique, de visionner des films, de surfer sur Internet ou de visionner des photos.

Elle a toutes les caractéristiques de la console portable : croix directionnelle et pads analogique à gauche de l'écran pour le déplacement dans les jeux, boutons dédiés aux actions à droite. Son grand écran 16/9 restitue admirablement bien les jeux, dont la qualité graphique s'apparente à la grande sœur destinée aux salons, la Playstation 2.

Jeux et films sont accessibles via des mini DVD développés par Sony à un format propriétaire, l'UMD. Le catalogue n'est pas encore très fourni, mais devrait se développer rapidement. Comptez environ 50 euros pour un jeu, et une vingtaine d'euros pour un film.

Autre biais, moins onéreux, pour regarder vos longs-métrages dans le TGV : importer des films compressés au format DivX grâce à une carte mémoire (format memory stick). Par ce biais, la console accepte également la musique au format MP3 ou les photos. Elle propose aussi de naviguer sur Internet ou de jouer en réseau à partir de n'importe quel point d'accès Wi-Fi.

Le terme de console de jeux parait un peu réducteur devant de telles fonctionnalités. Avec de tels atouts, la PSP ne devrait pas laisser indifférent les amateurs de gadgets high-tech. Sony en est convaincu : le géant nippon a prévu un million de consoles pour les quinze premiers jours de commercialisation.
(Atelier groupe BNP Paribas - 01/09/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas