Sortie de crise et 8% de croissance pour le secteur IT en 2010

Par 17 février 2011 Laisser un commentaire
Une vision de la planète sur un fonds bleu

Après la morosité de 2009, le marché des technologies de l'information a renoué l'année dernière avec les performances de 2007 pour dépasser 1,5 trillions de dollars.

Les dépenses mondiales dans le domaine des technologies de l’information ont connu une croissance de 8% l’année dernière, soit la meilleure performance depuis 2007 selon les estimations du cabinet IDC. Ces bons résultats marquent la sortie de crise du secteur IT après le déclin des années 2008 et 2009. A change constant, la valeur du marché a dépassé 1,5 trillions de dollars. Si on comptabilise également les télécoms, l’ensemble du secteur n’a cru que de 6%, mais sa valeur a dépassé les 3 trillions de dollars. Les investissements dans le matériel informatique ont mené le mouvement avec une croissance de près de 15% pour atteindre plus de 660 milliards de dollars.

L’Asie Pacifique tire le secteur

C’est la plus forte hausse depuis 1996. L’industrie des logiciels n’est pas en reste et a connu une croissance plus modeste mais bien réelle de 4%. Un chiffre encore faible mais qui devrait augmenter en 2011, au fur et à mesure que les investissements vers de nouveaux projets se libèrent. Au total, le secteur IT devrait connaître une croissance de 7% en 2011. Sur le plan géographique, ce sont les économies émergentes qui ont tiré le secteur. En Asie Pacifique (Japon exclu), la croissance du marché des technologies de l’information a atteint 13%. C’est deux fois plus qu’aux Etats-Unis. Ces chiffres devraient rester stables en 2011 d’après les estimations des auteurs du rapport.

Un rebond certain mais dépendant de l’économie mondiale

« Comme le reste de l’économie mondiale, la santé du secteur IT a été meilleure qu’attendue en 2010 », explique un des auteurs de l’étude. « De nombreuses entreprises ont voulu rattraper le temps perdu en investissant dans leurs systèmes opérationnels et leurs infrastructures », avance-t-il. Pour le spécialiste, ces chiffres sont le signe d’un rebond dans le secteur des technologies, même si sur la durée tout dépendra de la santé encore fragile de l’économie mondiale. « Les mauvais chiffres du chômage dans les pays occidentaux continuent d’inhiber les investissements technologiques », rappellent les auteurs. Mais l’adoption croissante de l’informatique dans les nuages et des technologies mobiles devraient tirer la croissance.

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas