Spam : Les entreprises dépensent 20 milliards de dollars par an pour le contrer

Par 30 décembre 2003
Mots-clés : Smart city

Le « spam » (courriers électroniques indésirables) coûterait 20 milliards de dollars par an à l'ensemble des entreprises dans le monde, selon une étude de l'institut spécialisé Basex, qui rappelle...

Le « spam » (courriers électroniques indésirables) coûterait 20 milliards de dollars par an à l’ensemble des entreprises dans le monde, selon une étude de l’institut spécialisé Basex, qui rappelle en introduction que le spam représente environ la moitié des messages électroniques reçus par les utilisateurs aujourd’hui. Ce sont 15 minutes quotidiennes que ces utilisateurs consacrent à la destruction des courriers indésirables. Une destruction à risque, qui peut conduire à l’effacement de courriers importants, perdus dans un flot de spam. Voilà pour partie la réponse aux spammeurs qui se défendent de ne faire aucun mal en envoyant leurs messages publicitaires.

Ensuite, Basex a recensé les coûts que les entreprises doivent supporter depuis l’apparition massive du spam : perte de productivité des salariés, achats de logiciels de filtrage, formation des utilisateurs, etc. Au sein d’une entreprise, ces coûts peuvent être compris entre 600 et 1000 dollars par an et par salarié. Ce qui signifie qu’une entreprise de 15.000 employés peut dépenser 12 millions de dollars pour contrer le spam.

Basex estime que ces dépenses s’élèvent à 20 milliards de dollars, si l’on prend en compte l’ensemble des entreprises dans le monde, et préconise diverses pratiques que salariés et directions d’entreprises doivent adopter pour lutter efficacement contre le spam. Au nombre de celles-ci, une attention particulière à ne pas inscrire son adresse e-mail sur n’importe quel site, la création de plusieurs adresses destinées à plusieurs usages, la protection par l’entreprise des messageries de ses salariés en bloquant le spam au moyen de « firewalls », etc.

Des mesures qui, si elles peuvent s’avérer efficaces, n’en sont pas moins une source importante de coûts. Basex estime ainsi qu’en 2003, les entreprises ont dépensé 600 millions de dollars pour déployer des solutions anti-spam. Un montant qui devrait passer à 2 milliards de dollars d’ici 2005.

( Atelier groupe BNP Paribas – 30/12/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas