Spatial View facilite l'édition de films en 3D

Par 31 octobre 2008
Mots-clés : Smart city, Europe

La société lance un logiciel adapté aux utilisateurs d'Adobe After Effects afin qu'ils puissent convertir leurs clips en vidéos stéréoscopiques sans modifier leur flux de production.

La création et l'édition de films stéréoscopiques, c'est-à-dire projetés sur une surface en 2D mais produisant un effet de profondeur, ne sont plus réservées aux spécialistes. Spatial View, un concepteur de logiciels dans le traitement et l'édition de contenu 3D, vient de lancer un nouvel éditeur 3D. Intitulé SVI Stereo 3D Editing 2.0, ce logiciel permet de convertir facilement des compositions créees grâce à l'application graphique Adobe After Effects en clips vidéo 3D. La post-production des images n'en est pas modifiée. Il suffit de brancher le plug-in sur After Effects afin qu'il modifie automatiquement les animations composées en films stéréoscopiques. L'opération ne prend que quelques secondes. Les films peuvent ensuite être regardés sur des écrans normaux avec des lunettes, mais aussi sans lunettes grâce à des écrans 3D stéréoscopiques spéciaux.
Lunettes polarisantes et autostéréoscopie
Les résultats obtenus peuvent en effet être affichés en autostéréoscopie. Le procédé consiste en l'assemblage de deux images légèrement décalées qui alternent rapidement. Grâce à la persistance rétinienne le cerveau a l'impression de voir une image en 3D sans avoir besoin de lunettes polarisantes ou de verres rouges et bleus. Les fichiers créés sont disponibles dans plusieurs formats stéréo utilisables en postproduction. "En élargissant notre gamme de plugiciels destinés à la création de contenu 3D compatible avec After Effects, nous permettons aux artistes et aux réalisateurs de cinéma d'optimiser la conception de la 3D", déclare Jason King, responsables des ventes chez Spatial View.
Trente jours d'essai gratuits
L'une des principales sociétés de postproduction en Allemagne, la société Digital Image, a d'ores et déjà testé le plug in de Spatial View. Daniel Simon, son responsable du service recherche et développement artistique, se dit satisfait : "C'est étonnement simple de convertir des mini-films en vidéo 3D de haute qualité. Ce logiciel permet de créer rapidement une profondeur impressionnante et des effets de volume assez saisissants, pour que le tout soit compatible avec des écrans sans lunette depuis l'application After Effects". La version béta du logiciel peut être téléchargée gratuitement et utilisée trente jours à partir de son installation. La version professionnelle coûte environ trois cent euros.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas