Spécial CES : Bill Gates se retire, Microsoft en retrait

Par 07 janvier 2008

Le fondateur et patron de Microsoft a prononcé son dernier "keynotes" hier soir, au CES de Las Vegas, avant sa retraite. Avec humour, et sans annonce majeure pour Microsoft. L'Atelier y était pour vous.

Depuis 11 ans Bill Gates ouvre le bal du célèbre Computer Electronic Show (CES) de Las Vegas. Traditionnellement le dimanche soir, avant l’ouverture des festivités du lundi matin. Cette année, c'était pour la dernière fois. Hier soir, la star, c’était bien lui. Car du côté de Microsoft, on était un peu sec du point de vue des annonces. Depuis Vista l’année dernière, rien de bien nouveau. Microsoft a bien essayé d’avancer quelques beaux chiffres : 100 millions d’utilisateurs de Vista, bientôt 20 millions d’utilisateurs de Windows Mobile, et un très beau score pour la xBox. En revanche, discrétion sur Zune, le baladeur concurrent de l’iPod, dont Microsoft vante la dimension communautaire… sans vraiment convaincre ni dévoiler de chiffres. Sans compter que la présentation - un peu brouillonne - de Sync, un système de connexion embarqué pour automobiles développé pour Ford a peu convaincu. A part quelques belles annonces de partenariat, comme celui passé avec la TV américaine NBC pour proposer de la vidéo personnalisable à la demande pendant les jeux olympiques de Pékin, pas grand-chose de neuf.
La découverte tardive du web 2.0
Même sentiment de déjà entendu pour ce qui concerne la vision stratégique. Microsoft - Bill Gates en tête - semble découvrir le web 2.0 ! On nous parle de personnes connectées, d’interfaces orientées utilisateurs, de convergence entre les différents appareils de notre vie numérique (ordinateur, mobile, télévision…). Voire même de réseaux sociaux : Facebook, dont Microsoft détient 1.6%, à été timidement évoqué. Tout cela a déjà été dit, redit, et largement illustré, souvent de façon plus brillante. Notamment l’année dernière, au même CES, par les patrons de Cisco, CBS ou Dell. Non, décidément, la vraie star de Microsoft cette année, c’était Bill Gates. Vêtu d’un magnifique pull de couleur parme, il est apparu sur la scène plein d’humour et en pleine forme. Presque à l’aise, alors qu’il n’est pas bon orateur. Il a confirmé son départ début juillet de Microsoft, pour se consacrer à sa fondation, dotée de 37.6 milliards de dollars.
S'inventer une vie après Microsoft
Le clou, hilarant, du spectacle de Bill Gates au CES cette année : une longue vidéo consacrée à ses derniers jours imaginaires chez Microsoft. Il s’y met en scène, cherchant délibérément de nouvelles occupations. On le voit tenter le culturisme, la musique, appeler ses amis en politique, Hillary Clinton, Barrack Obama, ou Al Gore. Georges Clooney et quelques autres artistes du petit écran et du monde de la musique sont également invités. Comme s’il fallait s’inventer une vie après Microsoft. Une vidéo à voir, notamment sur le site de Microsoft. Uniquement si vous disposez du logiciel maison de lecture de vidéo Silverlight… Sinon, il vous faudra le télécharger : on ne s’appelle pas Microsoft pour rien, et l’on ne change pas du jour au lendemain un modèle qui gagne… sauf à changer de patron ? Rendez-vous au prochain keynotes de Microsoft, l’année prochaine, à Las Vegas !
Dominique Piotet, envoyé spécial au CES de Las Vegas
L'Atelier, groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas