Spécial CES : plus grand, plus plat et sans fil

Par 08 janvier 2008 1 commentaire

Le patron de Panasonic a fait grande impression en présentant le plus grand écran plat au monde, l'écran le plus fin et en annonçant la fin des connexions par fil.

Les « keynotes » s’enchaînent au CES de Las Vegas, et se ressemblent un peu toutes. Du grand show à l’américaine, avec invités surprises, stars, aux annonces soigneusement mises en scène. Nous ne sommes pas à Las Vegas pour rien. Strass et paillettes de rigueur pour les grands patrons de l’industrie de l’électronique grand public. Le tout enrobé dans une tentative de présentation stratégique du futur. L’exercice est plus compliqué qu’il n’y paraît. Il faut faire rêver, mais aussi prouver sa capacité à concrétiser le rêve. Le patron de Panasonic, Toshihiro Sakamoto, s’est prêté au jeu. Visiblement sans grand plaisir, mais avec un certain talent. Et quelques beaux atouts dans sa poche. Ainsi, Panasonic a pu annoncer quelques nouveaux produits qui démontrent sa grande maîtrise technologique. Le constructeur va sortir cette année le plus grand écran plat du monde : 150 pouces (3,8m). Et battre ainsi son propre record, établi l’année dernière à 103 pouces. Il rappelle d’ailleurs avoir vendu 300 000 exemplaires de ce précédent écran géant, dépassant ses prévisions.
Le sans-fil généralisé
En annonçant également la commercialisation pour la fin de l’année du téléviseur à écran plat le plus fin du monde, à peine 2,5 cm d’épaisseur, Panasonic démontre qu’il a une petite longueur d’avance dans un domaine pourtant très concurrentiel. La course à la taille et à la finesse continue. Mais un pas est franchi cette année, avec l’annonce du sans-fil généralisé. Le système permettant la transmission sans-fil des données vidéo du lecteur vidéo (lecteur DVD ou Caméra, par exemple) au téléviseur sans perte de qualité sera commercialisé l’année prochaine par Panasonic. La démonstration était bluffante. Le sans-fil est d’ailleurs une des tendances fortes de cette édition 2008 du CES. Toshihiro Sakamoto s’est également plié de bonne grâce à l’exercice consistant à imaginer le futur proche. La télévision sera selon lui le centre de tout le système d’information de la maison de demain.
La télévision, ce mur interactif
Rien de plus normal pour un constructeur… Mais cette télévision, il l’imagine sous forme de mur interactif, connecté à l’Internet, réagissant aux mouvements de chaque membre de la famille, s’adaptant à ses intérêts, ses goûts… La démonstration un peu artificielle qui en a été faite n’a pas complètement convaincu. Notamment parce que les acteurs à partager cette vision sont nombreux : du Media Center de Microsoft, à Apple, aux différents fournisseurs de contenus numériques et autres câblo-opérateurs. La vision d’un monde connecté, sans couture, dans lequel tout sera simple à utiliser, reste encore une belle utopie, tant les intérêts des différentes parties en présence sont divergents. Mais le rêve a fonctionné, et, à écouter Toshihiro Sakamoto, on se prend volontiers à rêver de ce monde ouvert et « always on ».
Dominique Piotet, envoyé spécial à Las Vegas.
Retrouvez aussi l’actualité de la high-tech sur le site anglophone de L'Atelier North America:
www.atelier-us.com
 
L'Atelier, groupe BNP Paribas

Haut de page

1 Commentaire

je veux voir les maisons

Soumis par martyne (non vérifié) - le 10 mai 2008 à 22h59

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas