Les spécialistes de l’emploi en ligne en Europe de l’Est s’allient pour contrer Monster

Par 08 octobre 2004
Mots-clés : Smart city, Europe

Les délocalisations vers l’Europe de l’Est et l’entrée de dix pays de l’Europe centrale dans l’Union européenne en mai dernier ont bouleversé le paysage de l’emploi à l’Est. Il faut répondre à la demande des entreprises...

Les délocalisations vers l’Europe de l’Est et l’entrée de dix pays de l’Europe centrale dans l’Union européenne en mai dernier ont bouleversé le paysage de l’emploi à l’Est. Il faut répondre à la demande des entreprises qui arrivent et qui exigent parfois des profils très qualifiés.

Bonne aubaine pour les spécialistes de l’emploi en ligne ! Sur ce segment, le géant américain Monster cherche tout particulièrement à gagner des parts de marché en Europe de l’Est. Son réseau de sites s’étend déjà en Hongrie, en République tchèque et en Pologne.

Monster va toutefois devoir faire face à une résistance de la part des sites d’emplois locaux. Quatre portails Internet d’Europe centrale – hongrois, polonais, slovaques et tchèques - ont annoncé la fusion de leurs moteurs de recherche d’emploi via une alliance baptisée On Line Recruitment Alliance (ONREA).

Avec plus de 15.000 offres d’emplois répertoriées dans sa base commune, l’ONREA va devoir jouer serré pour répondre aux exigences des groupes internationaux, qui demandent parfois plus de profils qualifiés qu’il n’y en a de disponibles dans la région.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas