Spéculations autour du rapprochement TPS/Canal + : le montage financier sera progressif

Par 13 décembre 2005
Mots-clés : Smart city, Europe

Alors que l'annonce d'un rapprochement entre les deux groupes de télévision câblée a provoqué une euphorie sur les titres des acteurs, plusieurs hypothèses sur la nature du rapprochement se...

Alors que l' annonce d'un rapprochement entre les deux groupes de télévision câblée a provoqué une euphorie sur les titres des acteurs, plusieurs hypothèses sur la nature du rapprochement se profilent.

Les Echos et La Tribune s'accordent pour parler d'une prise de participation progressive. Les Echos parlent d'une prise de participation progressive de Canal + de TPS. Le rapprochement de ces deux groupes devrait être soumis à examen par le Conseil de la concurrence. Une fois l'aval du Conseil obtenu, Canal + pourrait devenir actionnaire majoritaire du groupe.

La Tribune , de son côté, soutient que Vivendi Universal, et non Canal +, sa filiale, pourrait acheter TPS. Ce scénario se décomposerait également en deux étapes. Les premiers temps, Vivendi Universal resterait actionnaire minoritaire, auprès de TF1 et de M6. Une fois l'autorisation du mariage obtenue, Vivendu Universal pourrait alors prendre le contrôle du groupe.

Rappelons que la situation de la France est particulière puisqu'elle est le seul d'Europe dans lequel deux opérateurs de télévision câblée coexistent. Le Conseil de la Concurrence devrait donc approuver la fusion. Le moteur de ce rapprochement est la concurrence des FAI et de leurs offres Triple Play.

Hier, l'annonce du rapprochement avait ravi les investisseurs. Le titre de Vivendi Universal s'est apprécié de 3,46 %, celui de TF1 de 3,9 % et celui de Lagardère (qui détient 34 % de CanalSat) de 1,5 %.

(Atelier groupe BNP Paribas - 13/12/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas