SpeedTrap traque la navigation sur les interfaces riches

Par 30 mars 2009 1 commentaire
Mots-clés : Future of Retail

Le dispositif surveille le comportement des internautes sur les applications multimédia des sites - publicités, showrooms virtuels - pour aider les éditeurs à mieux rentabiliser ces applications.

Depuis quelques années, les sites commerciaux intègrent des applications riches : vidéos en streaming, jeux interactifs... Jusqu'à maintenant, il était difficile d'enregistrer les événements survenant sur ces interfaces. Pour y remédier, SpeedTrap a développé un logiciel de tracking qui recueille des données précises sur l'interaction du visiteur avec les applications multimédia, qu'elles soient sous format Flash, Flex, Windows Media Player, Quick Time ou Real Player. "Cet outil apporte des informations complémentaires à celles qui sont fournies par les solutions de tracking traditionnelles", explique à L'Atelier Arnaud Brin, expert en Webanalytics chez Publicis Modem. Outre le nombre de pages vues et le temps passé sur celles-ci, SpeedTrap indique à l'administrateur quelles applications ont été cliquées et comment elles ont été utilisées.
Capter l'attention pour atteindre les objectifs
Une solution qui pourrait intéresser "tous les sites utilisateurs de contenus riches".Et Arnaud Brin de citer l'exemple des catch up TV, qui souhaitent souvent intégrer un espace publicitaire dans les émissions diffusées en ligne. Autre exemple : la possibilité de mesurer la durée de visionnage d'une publicité ou de tout support multimédia générateur de revenu. On peut aussi imaginer un constructeur automobile utiliser le programme pour son showroom virtuel. Et ainsi apprendre comment l'internaute a construit virtuellement son modèle de véhicule. Ce, même s'il n'a finalement pas validé la commande. L'outil permet justement de comprendre pourquoi l'acheteur potentiel n'a pas acheté et a quitté le site : est-ce à l'apparition du prix ? D'un contenu particulier ? Toutes ces données sont cruciales, pour Arnaud Brin : "Pour les contenus multimédia comme les contenus statiques, il faut capter l’attention des visiteurs et maximiser leur engagement pour réaliser les objectifs attendus."
Un outil qualitatif et quantitatif
Comprendre leur comportement permet donc d’optimiser le contenu multimédia pour le rendre plus apte à réaliser les objectifs attendus, selon l'expert : les données restituées sont utiles pour optimiser l’ergonomie et plus largement la performance de ces contenus multimédia. Pour Arnaud Brin, cet outil se situe à la frontière entre les solutions d’analyse quantitative et qualitative : "D’un point de vue quantitatif, les bannières n’ont plus l’exclusivité de l’affichage publicitaire sur les sites. Et de la même façon que pour les supports classiques, l’annonceur qui intègre un sponsor dans son contenu multimédia par exemple doit être capable de mesurer son niveau de visibilité". D'un point de point qualitatif, SpeedTrap s'apparente à un test utilisateur à grande échelle.

Haut de page

1 Commentaire

Speed-Trap est distribué en France par BIMA Consulting. www.bimaconsulting.com

Soumis par Yves Boulanger (non vérifié) - le 02 février 2010 à 18h54

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas