Spinque crée des moteurs de recherche sur mesure

Par 22 juin 2010
Mots-clés : Smart city

Une spin-off néerlandaise propose un logiciel capable de générer des outils de recherche en fonction des spécifications de ses utilisateurs. Une solution visuelle adaptée aux besoins des archivistes.

"Les technologies existantes de recherche de documents - comme les moteurs de recherche Internet ou les outils d'entreprise - sont trop limitatives pour certains utilisateurs", explique à L'Atelier Arjen de Vries, cofondateur et directeur de Spinque. L'entreprise néerlandaise propose un outil de création de moteurs de recherche. Il s'agit de définir une stratégie répondant à un objectif précis, puis de laisser le logiciel générer un moteur de recherche s'appuyant sur celle-ci. Pour la stipuler, l'utilisateur du logiciel accède à une interface graphique, qu'il utilise pour construire une arborescence représentant schématiquement les différentes étapes de la recherche avant d'aboutir au résultat final. Concrètement, il s'agit en fait de manipuler différents "blocs" - représentant les bases de données à consulter et les termes à rechercher - et de les lier entre eux pour expliciter la manière dont les résultats de chaque sous-recherche doivent être combinés entre eux.
Les différentes étapes de la recherche

Le système s'apparente aux options de "recherche avancée" proposées par un moteur comme Google. "La différence, c'est qu'une recherche sur Google s'effectue toujours sur le web dans son ensemble", précise le chercheur. "Une recherche utilisant Spinque pourra, elle, s'intéresser à plusieurs sources simultanément, et les résultats pourront être combinés ou croisés". Un système particulièrement adapté aux besoins des archivistes, des juristes ou des spécialistes de la propriété intellectuelle. "L'avantage, c'est que les résultats peuvent être facilement expliqués et vérifiés", poursuit le chercheur. "Imaginez par exemple que le département des ressources humaines d'une multinationale cherche à identifier quelles écoles surveiller pour ses jeunes diplômés", explique-t-il. A ce moment là, un moteur de recherche spécialement créé s'intéressera aux publications scientifiques récentes qui correspondent au secteur de l'entreprise, défini au préalable à l'aide de mots clés.
Des améliorations faciles à apporter
Lors d'une deuxième étape, le logiciel va extraire les auteurs des rapports et leur université d'affiliation. Les établissements seront ensuite classés en fonction de la quantité d'études qu'elles publient sur le sujet qui intéresse l'entreprise. "Le fait de passer par un haut degré d'abstraction de la stratégie employée permet également de la modifier et de l'améliorer facilement", expliquel'entrepreneur néerlandais. Le tout, sans avoir recours à des compétences en programmation. Enfin, il est également possible pour une entreprise d'utiliser la technologie pour développer des moteurs de recherche spécifiques et les mettre à disposition de ses clients. "Nous avons par exemple créé un moteur de recherche répertoriant les biens immobiliers à vendre et les triant selon différents critères", conclut le responsable.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas