Splog : 8% des blogs seraient factices

Par 05 septembre 2006
Mots-clés : Smart city

Le raz-de-marée est encore loin, mais le spam commence déjà à envahir l'univers du blog. Même si les spams représentent 53% des mails dans le monde, ils commencent sérieusement à contaminer les...

Le raz-de-marée est encore loin, mais le spam commence déjà à envahir l'univers du blog. Même si les spams représentent 53 % des mails dans le monde, ils commencent sérieusement à contaminer les blogs. Selon le moteur de recherche de blogs Technorati, 8% des 50 millions de blogs sont en fait des splogs. Le splog, cette combinaison du mot "spam" et du mot "blog", désigne un blog factice qui sert à gonfler artificiellement le référencement d'un site Web.
 
Le splog récupère en général le contenu d'autres blogs en y incluant des liens publicitaires sur lesquels les internautes sont tentés de cliquer. Le taux de fréquentation du site tiers est ainsi grandement augmenté. "La démocratisation du blog fait qu'un simple copier-coller suffit désormais à voler du contenu et à le publier", explique David Degrelle, P-DG de l'agence de référencement "1ère position".
 
Et les spammeurs ont plus d'un tour dans leur sac ! Ils écrivent aussi en masse des commentaires sur les vrais blogs à forte influence, incitant ainsi les internautes à visiter un site bien précis. Cette pratique est doublement vicieuse car le blogger doit effacer un par un ses faux commentaires, ce qui peut lui prendre beaucoup de temps.
 
Cette pratique du splog n'a toutefois rien d'anodin. Ces spams sur blogs contribuent à la baisse de la qualité globale d'Internet. Technorati ajoute même que le nombre de splogs progresse plus vite que le nombre de blogs.
 
Mais il y a une bonne nouvelle. Il existe des solutions pour contrer ces tentatives de splogs. Les bloggers peuvent ainsi utiliser une balise "No follow" qui permet d'indiquer aux moteurs de recherche de ne pas prendre en compte les liens existants dans les commentaires des lecteurs.
Les propriétaires de blogs doivent aussi jouer la carte de la modération. Pour la justice, l'éditeur du blog est responsable de l'intégralité du contenu. La méfiance est donc de mise…
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 05/09/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas