Dans le sport, la réalité augmentée ne s'arrête pas au mouvement

Par 19 juillet 2011
Mots-clés : Smart city, Europe
tennis

Basée sur un système de réalité augmentée adapté à des éléments non statiques, l'application de CrowdOptic propose des informations via l'écran de son smartphone sur le match de tennis auquel une personne assiste.

Si être présent lors d’un match de tennis permet de s’immerger pleinement dans celui-ci, cela se fait au détriment des informations généralement fournies par les chaînes sportives (nombre d’échanges, de points gagnés en coup droit...). Le système de réalité augmentée développé par la compagnie CrowdOptic (Silicon Valley) vient à bout du problème en proposant, via l’écran d’un smartphone, des informations sur les joueur/joueuses présents sur le court. Cela, même quand le sportif se déplace sur le court. Le dispositif, basé sur un logiciel de reconnaissance des mouvements et des formes, identifie le joueur ciblé via l’appareil photo du portable.

Des données centralisées et transmises en fonction de la demande.

Une fois la photographie prise, le mobile la transmet au serveur du tournoi. Ce dernier commence par enregistrer les données reçues, pour ensuite identifier l’ensemble des portables ciblant le même joueur. En retour, il leur transmettra des informations relatives au joueur en question, et à ses statistiques au cours du match. D’autre part, et en sus de l’intérêt pour le spectateur, le logiciel présente des fonctions exploitables par les organisateurs du tournoi. De fait, il est possible d’enregistrer le comportement de la foule (prise de photos, joueurs plébiscités...) pour ensuite analyser et employer ces données dans le but d’améliorer l’expérience vécue.

Un système prêt à être utilisé

D’après les concepteurs, "la réalité augmentée fonctionne habituellement avec des objets statiques. Être parvenu à l’adapter à des personnes vivantes et mouvantes constitue une réelle avancée technologique". Le premier tournoi à employer ce dispositif sera le "Bank of The West Classic", un tournoi féminin se déroulant du 25 au 30 juillet à l’université de Stanford. A cette occasion, l’application sera disponible via les plates-formes de l’Androïd et de l’Iphone.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas