Spywares : 100 000 mouchards nous espionnent

Par 05 septembre 2007
Mots-clés : Smart city

Le spécialiste en solutions de sécurité informatique Webroot Software vient de publier un rapport qui évalue le nombre de logiciels espions de type spywares à plus de 100 000, soit une...

Le spécialiste en solutions de sécurité informatique Webroot Software vient de publier un rapport qui évalue le nombre de logiciels espions de type spywares à plus de 100 000, soit une augmentation de plus de 100 % depuis le début de l'année.
Plus que le nombre de ces logiciels espions, c'est le constat selon lequel plus de 300 000 sites Internet génèreraient des profits de l'utilisation de spywares qui fait froid dans le dos. Selon Webroot, les machines professionnelles seraient en moyenne infectées par 27 spywares, contre 25,4 pour les ordinateurs grand public.
Rappelons que les spywares sont de petits logiciels qui s'installent sur une machine à l'insu de son utlisateur pour collecter des informations sur lui (logiciels utilisés, habitudes de surf…). Ces informations sont ensuite utilisées à des fins commerciales. Les spywares peuvent par exemple être à l'origine de spams, ces courriers électroniques publicitaires non sollicités.
Selon David Moll, PDG de Webroot Software, le marché des spywares est "un business comme les autres". "Contrairement aux auteurs de virus, poussés par l'orgueil ou le désir de notoriété, les fabricants de spywares sont motivés par l'appât du gain".
Et quand les internautes apprennent à se protéger de ces logiciels espions ou modifient leurs habitudes pour en être moins souvent victimes, les développeurs mettent au point de nouvelles méthodes pour récolter les informations personnelles qu'ils peuvent ensuite monnayer. 80 % des ordinateurs dans le monde seraient infectés.

(Atelier groupe BNP Paribas - 25/08/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas