La SSII lyonnaise Soleri vient de racheter le parisien Acor Informatique.

Par 14 mai 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

Après avoir réalisé l'an passé un chiffre d'affaires de 70 millions de F, Acor Informatique (180 salariés) vise 50 millions en 1998 avec une rentabilité nette proche de 5 %. Comme l'indique Georges ...

Après avoir réalisé l'an passé un chiffre d'affaires de 70 millions de F,
Acor Informatique (180 salariés) vise 50 millions en 1998 avec une
rentabilité nette proche de 5 %. Comme l'indique Georges Rousseau, PDG de
Soleri "cette acquisition renforce notre implantation en Ile-de-France où
nous comptons désormais 540 personnes. En outre, elle nous apporte un
fonds de commerce complémentaire dans les banques, les entreprises
publiques, les administrations et l'industrie".
Spécialisée dans la mise en oeuvre des nouvelles technologies (Internet,
Intranet) et l'intégration des solutions informatiques complexes, Soleri a
réalisé l'an passé un chiffre d'affaires consolidé de 427 millions de F (+
17 %) et un bénéfice net de 11,5 millions (+ 32 %).
Tablant pour cette année, avec Acor, sur un chiffre d'affaires compris
entre 580 et 600 millions, Georges Rousseau espère réaliser un milliard en
l'an 2000.
De 1 200 collaborateurs, les effectifs devraient passer à la fin de
l'année à
1 400.
Déjà implantée en Espagne (120 personnes), la société s'intéresse
désormais à l'Allemagne.
(Les Echos - 14/05/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas