Les SSII se portent bien.

Par 03 avril 1998
Mots-clés : Smart city

L'année 1997 s'est soldé sur le marché français pour l'ensemble de la profession des SSII, des éditeurs et des SM2I, par un chiffre d'affaires de 80 milliards de F (70,5 milliards l'an passé), soit ...

L'année 1997 s'est soldé sur le marché français pour l'ensemble de la
profession des SSII, des éditeurs et des SM2I, par un chiffre d'affaires
de 80 milliards de F (70,5 milliards l'an passé), soit une croissance de
13,5 % (6,5 % réalisée entre 1995 et 1996).
1998 s'annonce comme une excellente année comme l'explique le Syntec
Informatique "les derniers mois de l'année 1997 et les premiers de cette
année laissent augurer une année 1998 très prometteuse".
Ce ne sont pas les projets d'adaptation des programmes de l'an 2000 et de
l'euro qui ont tiré la croissance 1997, mais, selon le Syntec, c'est bien
"la reprise des investissements compétitifs, fondée sur les nouvelles
technologies qui a représenté la première raison des bons résultats de
l'année écoulée". La deuxième raison s'explique par l'émergence "des
demandes associées aux télécommunications, à Internet et Intranet, aux
frémissements du commerce électronique" sans oublier "le volume
d'affaires réalisé avec les opérateurs de télécommunications eux-mêmes".
(La Tribune - 03/04/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas