[ST. ASSEMBLY] Quand la sérendipité vient au service du e-commerce

Par 16 juin 2014 Laisser un commentaire
Search'XPR

Un logiciel créé par des chercheurs français permet de valoriser des produits inattendus et adaptés aux centres d’intérêt des internautes via la sérendipité psycho-cognitive.

La navigation sur un site de e-commerce ne mène pas toujours à l’acte d’achat et l’idéal de tout marchand est de pouvoir capter l’attention des internautes pour qu’ils remplissent leur panier en ligne. Les systèmes de recommandation actuels se basent sur la pertinence des recherches pour proposer aux internautes des recommandations qui ne correspondent pas à leurs centres d’intérêt. Ces derniers se retrouvent ainsi dans l’errance navigationnelle car ils dérivent au cours de leur recherche initiale vers d’autres sites, principe aussi connu sous le nom de sérendipité. C’est avec la volonté de modéliser ce comportement irrationnel que l’entreprise Search’XPR est née en juillet 2011. Dans le cadre de l’événement Startup Assembly, l’entreprise ouvre ses portes au public. Ses deux fondateurs, Jean-Luc Marini et Olivier Figon, forts de leurs connaissances en mathématiques, sciences psycho-cognitives et intelligence artificielle, ont donc appliqué le concept de sérendipité psycho-cognitive aux systèmes d’information. Olivier Figon, directeur financier de l’entreprise, définit ce concept comme "une rencontre fortuite avec l’information, que l’on ne cherchait pas à l’origine, mais qui finalement apporte plus de satisfaction que la recherche initiale."

Optimiser l’errance navigationnelle

La technologie proposée par Search’XPR se présente sous la forme du logiciel OOrace (en clin d’oeil à Horace Walpole, à l’origine du terme sérendipité). Le logiciel émet ainsi des recommandations d’achat basées non pas sur la pertinence rationnelle des mots-clés mais sur le principe d’ancrage, c’est-à-dire l’analogie avec une situation déjà vécue. "The right stuff at the right time the right way" (proposer le bon produit, au bon moment de la bonne manière), c’est comme ça qu’Olivier Figon résume l’ambition de l’entreprise. L’objectif du client professionnel est de valoriser des produits peu choisis dans les paniers des internautes. Les recommandations apparaissent sous forme d’alertes, en fonction du choix du client. Le logiciel est efficace sur les sites de e-commerce proposant une large gamme de produits. L’implémentation sur le site du client est facile et nécessite moins d’une journée. En amont, Search’XPR va d’abord mener une analyse pour comprendre comment la navigation fonctionne sur le site. C’est après environ trois semaines que le profil d’un internaute sera assez alimenté pour générer des recommandations. Les résultats ont démontré que les recommandations inattendues ont permis d’augmenter la valeur du panier d’un internaute de 27%.

Un système disruptif

"Ce n’est pas rationnel et cela n’a strictement rien à voir avec la sémantique, c’est pourquoi nous sommes en rupture avec les systèmes actuels." déclare Olivier Figon. En effet, l’entrepreneur explique que personne auparavant ne s’était intéressé à la conjonction des sciences classiques et des sciences psycho-cognitives pour modéliser ainsi l’achat impulsif. "Proposer quelque chose d’inattendu et qui interpelle vraiment, cela permet en quelque sorte de rattraper la personne par la manche car nous savons que dans l’errance, 9 fois sur 10, l’internaute quitte un site sans rien acheter." Soutenue par des aides de l’Etat (Oséo et fonds régionaux), l’entreprise a pu financer sa phase de prototypage. Néanmoins, les investisseurs privés en France n’ont pas souhaité miser sur une telle rupture et c’est donc auprès de fonds d’investissement chinois, à l’aide du réseau d’Olivier Figon, que Search’XPR a pu lancer son produit sur le marché en janvier 2014. Deux contrats ont été signés en France, avec le site Pêcheur.com et un autre acteur du monde culturel. En Chine, c’est l’Aéroport de Shanghai qui a choisi la technologie OOrace.

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas