StarRez applique le profilage à la recherche de colocataire

Par 22 août 2008

L'Université de Berkeley a adopté un logiciel qui fonctionne sur le même mode que les sites de rencontre sur le Net. Mais ici, il s'agit de permettre aux étudiants de trouver le voisin de chambre idéal.

Trouver le bon colocataire ou le voisin de chambre idéal n'est pas toujours des plus facile. Et même les amis les plus proches s'avèrent rarement être les meilleurs candidats pour la cohabitation. Pour résoudre la question qui se pose lors de chaque rentrée universitaire au sein des résidences du campus, l'Université de Berkeley en Californie a décidé de s'inspirer des meilleurs sites de rencontre en ligne pour venir en aide à ses étudiants. Elle a ainsi mis en place un logiciel de profilage, StarRez, similaire à ceux utilisés par Match.com et eHarmony, capable de déterminer quel inscrit est le plus compatible avec l'utilisateur à la recherche d'un colocataire. La particularité du système ? Contrairement aux solutions habituellement utilisées par les universités américaines, il dépasse les critères classiques tels que le niveau d'études, la spécialisation, l'âge et le sexe des candidats.
Système de profilage
StarRez prend en compte des paramètres qui sont au cœur des questions de colocation, et concernent plus le mode de vie des étudiants et leurs centres d'intérêt. Ainsi, les membres qui s'inscrivent sur le site de l'université remplissent les informations au sujet de leur rythme de vie, leurs heures de sommeil en général, leur goût pour les soirées entre amis, leur conception du rangement et de la propreté. Les candidats à la colocation peuvent ainsi se renseigner sur la compatibilité de leurs habitudes avec celles de leur prochain voisin de chambre. Autre atout, qui s'inspire directement des sites pour célibataires en ligne : le logiciel détermine quels sont les profils les plus en accords, et propose aux candidats une sélection de colocataires potentiels, compatibles avec les informations données.
Des critères récurrents
Le directeur de la résidence universitaire précise par ailleurs que le logiciel permet aux étudiants de rencontrer des personnes différentes de leurs fréquentations habituelles, ne faisant pas les mêmes études qu'eux, et provenant de milieux différents. "Les critères sur lesquels ils choisiront désormais leurs colocataires leur permettront de faire des rencontres enrichissantes, avec d'autres jeunes finalement proches d'eux", assure-t-il. Il relève par ailleurs que les critères de choix qui ressortent le plus souvent sont les questions d'hygiène, d'emploi du temps, mais aussi sur le fait "d'emprunter sans demander : c'est une question qui revient très souvent". Afin d'établir un portrait plus précis d'eux-mêmes, les étudiants peuvent par ailleurs mettre sur leur profil un lien vers leurs pages My Space ou Facebook.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas