Start-up américaines : trois fois moins de faillites au premier trimestre 2001

Par 29 avril 2002

D’après le baromètre trimestriel du site américain Webmergers http://www.webmergers.com , dédié à tous les investisseurs dans les nouvelles technologies...

D’après le baromètre trimestriel du site américain Webmergers http://www.webmergers.com , dédié à tous les investisseurs dans les nouvelles technologies, 54 start-up auraient fait faillite aux Etats-Unis au premier trimestre 2002, contre 164 au premier trimestre 2001, et seulement 5 faillites au premier trimestre 2000. Ce premier trimestre 2002 a donc connu trois fois moins de faillites qu’il y a un an. Cependant, depuis janvier 2000, 823 start-up américaines ont du se mettre sous le chapitre 11 de la protection des sociétés en faillite. Ce trimestre, l’une des plus fracassantes faillites revient encore au secteur télécoms, puisque la jeune pousse Yipes, opérateur de réseaux gigabit ethernet choyé par plusieurs analystes, a du déposer son bilan. (Atelier Groupe BNP Paribas – 29/04/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas