Les start-up ont la cote auprès des Français

Par 07 octobre 2015
Les start-ups représentent l'avenir pour l'économie en France

Jeunes, ambitieuses, innovantes, les start-up ne manquent pas d'atouts pour les Français. Au point d'être 52% à estimer qu'elles représentent un espoir pour l'économie du pays.

Les start-up ont les faveurs des Français ! En effet, à l'occasion du 1er Salon des Entrepreneurs Marseille Provence 2015, l'Institut Think s'est interrogé sur l'image que les Français pouvaient avoir des start-up et entre vision positive et inspirations il n’y a qu’un pas.

A travers leur sondage, on constate en effet un intérêt prononcé pour ces entreprises puisque les interrogés sont 28% à se dire prêt à les financer, et 15% à envisager d'en créer une, soit environ 8 millions de personnes. Une envie partagée par les moins de 35 ans (66%), les salariés au sein des TPE (42%) mais aussi ceux du secteur privé (29%) ou les cadres supérieurs (24%).

Les start-up sont perçues comme des entreprise à "fort développement"(57%), et "associées au monde des nouvelles technologies"(54%). Les interrogés soulignent également leur capacité à innover (56%) ainsi que la création de nouveaux emplois (33%). Une vision qu'il retrouve surtout dans le succès de BlaBlaCar (44%) mais aussi Ventes-Privées (32%) ou Price Minister (27%).

Pourtant, 22% des français sont d'avis que les pouvoirs publics n'encouragent pas assez la création et le développement des start-ups. Ils sont d'ailleurs 19% à plébisciter Emmanuel Macron et Arnaud Montebourg (18%) pour mieux "défendre l’intérêt des start-ups et/ou des PME" en France.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas