StepRep veille gratuitement sur la réputation des petites entreprises

Par 08 janvier 2009
Mots-clés : Future of Retail

L'application pour PME réalise une veille des commentaires faits sur une marque ou un produit sur Internet. Intérêt : autoriser plus de réactivité et une meilleure gestion de leur image.

De nombreux logiciels dédiés s'occupent de réaliser une veille des commentaires faits sur Internet à propos des entreprises. Reste que ces solutions sont souvent payantes et dimensionnées pour les grands groupes. Cela les rend inaccessibles à des sociétés de petite taille alors qu'elles dépendent tout autant de la réputation qu'elles ont sur la Toile. Le Canadien MyFrontSteps s'intéresse à cette cible et lance StepRep, une solution de veille gratuite. Elle traque en permanence les commentaires rédigés sur les sites, blogs, réseaux sociaux et autres plates-formes de consommateurs. Le système classe ces différents échos en plusieurs rubriques, auxquelles il est possible d'accéder depuis une seule interface web. Lorsqu'un commentaire négatif est repéré, StepRep envoie une alerte mail au responsable d'une entreprise.
Un réseau social consommateur/fournisseur
Celui-ci peut alors répondre rapidement à ces attaques. L'application, gratuite et sans publicité, s'insère en fait à un projet de plus grande ampleur : relier entreprises et consommateurs par le biais d'un réseau social qui est, lui, alimenté par la publicité. Pas étonnant que StepRep soit très lié aux spécialistes de l'habitat : MyFrontSteps propose également aux propriétaires d'une maison de partager des photos de leurs biens et d'échanger des idées de design et de rénovation. Via une autre application, StepConnect, ils peuvent aussi mettre sur leur page un lien vers le site ou le widget StepRep des fournisseurs dont ils sont satisfaits. Quant aux entreprises, elles peuvent se rendre sur le réseau MyFrontSteps pour consulter le profil des internautes, et éventuellement leur proposer leurs services.
Un widget pour faire sa com
StepRep propose aussi aux petites entreprises de jouer le rôle d'attaché de presse et de promouvoir leur image. Cela se fait via un widget qui s'installe sur le blog ou le site de l'entreprise. Quand cette dernière repère un article qu'elle considère comme positif, elle peut l'insérer d'un clic dans le widget. L'utilité de ce service reste cependant à démontrer : ne voir que des échos positifs sur une marque lorsque l'on navigue sur son site est normal et n'est pas un gage de confiance pour les consommateurs, qui se renseignent ensuite en allant chercher par eux-mêmes des commentaires sur les moteurs de recherche. Selon MyFrontSteps, cependant, cela favorise un meilleur référencement d'une société en faisant ressortir en premier les échos positifs. Pour le moment, la veille n'est réalisée que sur Google.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas