Steria présente des résultats 2001 en forte hausse

Par 11 avril 2002
Mots-clés : Smart city, Europe

En 2001, le groupe Steria a réalisé un chiffre d’affaires de 388,7 millions d’euros, en hausse de 31 % par rapport à 2000, dont 19,7 % en organique. Steria a renforcé son positionnement ...

En 2001, le groupe Steria a réalisé un chiffre d’affaires de 388,7 millions d’euros, en hausse de 31 % par rapport à 2000, dont 19,7 % en organique. Steria a renforcé son positionnement d’opérateur global de services par l’acquisition stratégique le 28 décembre dernier de l’essentiel des activités services de Bull en Europe (près de 630 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2001). En trois ans, Steria a doublé son chiffre d’affaires, augmenté ses parts de marché et consolidé ses activités d’infogérance récurrentes. Le résultat d’exploitation atteint 24,6 millions d’euros, en progression de 46 %. Le résultat net, avant amortissement des survaleurs, s’élève à 16,78 millions d’euros (+ 35,6 %). Ce résultat prend en compte des charges internes exceptionnelles résultant de l’opération d’acquisition des activités de services de Bull en Europe. Le résultat net part du groupe atteint 15,87 millions d’euros (+ 18,5 %). Depuis début 2002, le périmètre de Stéria s’est élargi avec l’acquisition des activités services de Bull dans neuf pays : Allemagne, Belgique, danemark, Espagne, Grande-Bretagne, Luxembourg, Suède, Suisse et Norvège. Ces entités, dotées d’une nouvelle organisation, sont en cours d’intégration. En Grande-Bretagne, le processus de transfert de l’ensemble des activités services de la plus importante filiale européenne de Bull s’est achevé positivement. Steria prévoit de supprimer près de 500 emplois en Europe sur un effectif repris d’Integris, filiales européennes de Bull, de 4 000 personnes . Son président, François Enaud, précise que 350 personnes devraient quitter la société au 1er semestre 2002. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 11/04/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas