STMicroelectronics investit 500 millions de dollars en Chine

Par 29 mars 2006

Actuellement en troisième position sur le marché des semi-conducteurs en Chine, le groupe STMicroelectronics vient d'annoncer son intention d'investir 500 millions de dollars dans la construction...

Actuellement en troisième position sur le marché des semi-conducteurs en Chine, le groupe STMicroelectronics vient d'annoncer son intention d'investir 500 millions de dollars dans la construction d'une seconde usine d'assemblage et de test dans la province de Longgang. Grâce à cet investissement, étalé sur plusieurs années ainsi qu'au renforcement de ses liens avec les industriels chinois, le groupe franco-italien ambitionne de devenir leader sur ce marché.
 
A l'heure actuelle, l'Europe représente le premier marché de STMicroelectronics avec environ 31 % de ses ventes, contre 25 % pour la Chine. La tendance devrait rapidement s'inverser selon Robert Krysiak, vice-président et directeur général de la région "Greater China" (Chine, Hong-Kong Taiwan) pour le groupe, qui estime que le secteur des semi-conducteurs enregistrera dans cette zone une progression d'au moins 20 % sur les deux prochaines années.
 
 "Je suis sûr que dans les prochaines années, la Chine représentera 30 à 35 % du chiffre d'affaires de la compagnie", a-t-il indiqué. Afin de profiter pleinement de l'essor du marché chinois, STMicroelectronics investit dans cette nouvelle usine et se dote d'un nouvel immeuble pour son siège social de Shanghai (10 millions de dollars).
 
Le groupe franco-italien détient déjà 33 % d'un site de production de mémoires estimé à deux milliards de dollars construit en collaboration avec le coréen Hynix à Wuxi, dans la province de Jiangsu, qui devrait être opérationnel d'ici début 2007.
 

(Atelier groupe BNP Paribas - 29/03/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas