Storefront, le Airbnb pour les espaces de vente éphémères

Par 16 avril 2014 3 commentaires
magasin

La startup Californienne, Storefront, propose une plateforme de mise en relation de marques avec des propriétaires d’espaces de vente pour des locations de courte durée, ou "pop-up stores".

 

Aujourd’hui, les commerçants indépendants autant que les grandes marques recherchent la flexibilité dans leur façon d’atteindre les consommateurs. Ainsi ils s’orientent vers de nouvelles solutions de distribution comme les "pop-up stores" ou magasins éphémères. Afin de répondre à cette tendance, des acteurs tel que Republic Spaces et Storefont proposent des solutions de location d’espace à court terme en mettant en relation des marques avec des propriétaires d’espaces. La plateforme en ligne de Storefront, offre avant tout, une solution pour les entreprises, grandes marques, créateurs, designers et autres travailleurs indépendants, l’opportunité d’être présent dans des magasins physiques sans les inconvénients liés à la location d'espace, la construction de son propre magasin, les investissements massifs etc. Après avoir levé 1,6 million de dollars de pendant sa phase de démarrage l’été dernier, Storefront, a annoncé lundi 14 avril, une nouvelle levée de fonds de 7,3 millions de dollars par le biais de la société de capital risque, Spark Capital. Le fondateur de la startup basée à San Francisco, Erik Eliason, a déclaré que ce financement servira en grande partie à l’expansion Storefront sur de nouveaux marchés, en commençant par le lancement de la plateforme à Los Angeles cette semaine, en plus des 2000 points de vente répertoriés à New York et San Francisco.

Une offre flexible de points de ventes physiques

De la même façon que Airbnb propose aux particuliers la possibilité de mettre leur domicile à disposition d’autres particuliers, Storefront permet à ceux qui possèdent un espace de vente au détail, de le louer à des commerçants de façon provisoire. La plateforme propose toute sorte d’espaces de vente physiques, du magasin entier qui peut être utilisé comme magasin éphémère, à l'espace d'étalage disponible dans une boutique, sur une base temporaire. Les marchands peuvent louer un espace sur une période quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle, en fonction de la période qui les intéresse. Cette flexibilité permet aux grandes marques de créer des boutiques temporaires pour présenter un nouveau produit, ainsi qu’aux commerçants indépendants et régionaux de tester la commercialisation de leurs produits dans un nouveau lieu, sans s’investir à lancer un magasin entier. En plus de la sécurité de paiement et de la qualité du service et des individus mis en relation, la plateforme propose également une assurance responsabilité civile générale, un service marketing et publicité, un apprentissage et un accès à une communauté et des experts "pop-up stores", et une assistance auprès des clients.

Le showrooming et la découverte de nouveaux produits

Depuis son lancement il y a environ un an, la plateforme a traité avec des marques influentes, comme Google, National Geographic et Kanye West. Plus de 1000 commerçants ont utilisé la plateforme pour ouvrir des magasins à New York et San Francisco, et auraient généré 40 millions de dollars à travers ces emplacements. Ainsi, pour chaque dollar dépensé pour le loyer, le commerçant produit 7 dollars de ventes au détail. En plus de répondre à la demande grandissante des distributeurs en quête d’emplacements de vente plus flexibles et à la tendance du showrooming, Storefront, offre également une nouvelle façon de connecter les marques sur internet avec les consommateurs hors ligne et construire une base de clients locaux et fidèles, car la majorité des achats se font toujours dans les lieux physiques. La solution proposée par Storefront offre également l’opportunité aux marques de s’implanter dans une nouvelle région, pour tester leurs produits auprès d’une nouvelle cible et créer un magasin éphémère à but promotionnel. De plus, les emplacements mis à la location pour une courte période peuvent intéresser les artistes, créateurs et designers, comme une alternative aux galeries d’art. En plus du service aux commerçants, Storefront a le potentiel d'agir comme un outil de découverte pour les acheteurs et les propriétaires de boutiques. Pour cela, l'équipe de Storefront élabore une fonctionnalité de recherche de profils de commerçants, ce qui inclut par exemple des "lookbooks", listes de produits et prix pour les designers. La consultation de ces profils devrait être possible à partir du mois de juin, et la startup proposera ensuite d’autres fonctions telles que des recommandations de commerçants à l’égard de certains magasins.

Haut de page

3 Commentaires

Merci pour ce superbe article qui explique très bien l’intérêt de la location éphémère d’espaces commerciaux.

Je suis le co-fondateur de PopUp Immo (http://www.popupimmo.com): au même titre que Storefront, nous offrons à nos utilisateurs une place de marché innovante dédiée à la location d’espaces éphémères.

Nous sommes le 1er acteur français à révolutionner la location d’espaces commerciaux en permettant à un commerçant, une marque, un créateur ou une société d’e-commerce de trouver une Boutique Ephémère, un Showroom ou un lieu unique pour une journée, une semaine, un mois ou plus sans s’engager et sans se ruiner.

Soumis par Adrien Kerbrat (non vérifié) - le 16 avril 2014 à 14h02

Enfin une vraie bonne idée qui devrait être déjà d'actualité dans toutes nos villes pour des ventes ponctuelles.

Soumis par Varlet Martine (non vérifié) - le 17 avril 2014 à 20h41

Hello Martine, si tu veux avoir des ventes ponctuelles, tu peux aller sur Worldcraze tu peux commander des produits qui n'existent pas forcément en France ou qui sont à prix réduits!

Soumis par Constance (non vérifié) - le 22 avril 2014 à 16h56

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas