Streamcast nargue l'industrie musicale avec une nouvelle version de Morpheus

Par 05 février 2004
Mots-clés : Future of Retail

Sur le site Internet de Streamcast Networks, le nombre d'internautes ayant déjà téléchargé son logiciel Morpheus s'affiche comme un pied de nez à l'industrie musicale. Morpheus? Il s'agit du...

Sur le site Internet de Streamcast Networks, le nombre d’internautes ayant déjà téléchargé son logiciel Morpheus s’affiche comme un pied de nez à l’industrie musicale. Morpheus ? Il s’agit du célèbre logiciel d’échange de fichiers peer-to-peer qui facilite la copie de fichiers vidéo et audio sur Internet... et qui a donc déjà été téléchargé 119.520.616 fois !
Mercredi, Streamcast a annoncé le lancement de la quatrième version de Morpheus. La semaine même où il se trouve, en compagnie de la société Grokster - autre service d’échanges peer-to-peer - sur le banc des accusés, dans un procès initié par l’industrie du disque contre le piratage en ligne. Les grands labels demandent à ce que les deux sociétés soient contraintes d’installer des filtres empêchant la copie d’œuvres protégées par le droit d’auteur. Selon les sociétés incriminées, ce type de filtres ôterait tout l’intérêt de leurs logiciels.
Si la cour n’exige pas l’installation de ces filtres, il y a des chances pour que la nouvelle version de Morpheus fasse nombre d’adeptes. En plus du service gratuit de chat sur IP (VOIP), Morpheus propose à l’utilisateur de se connecter directement aux autres internautes qui sont sur Kazaa, Grokster, G2, Overnet , Gnutella, etc. 300 000 copies de la version bêta ont déjà été effectuées, en l’espace de 10 jours !

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas