Street Fighter IV ou comment retomber en enfance

Par 02 avril 2009

Voici quelques semaines que Charles, expert en jeu vidéo et autres spécialités musicales des années 80' me parle "Du" jeu (majuscule importante). Street Fighter IV de son petit nom est comme vous l'avez certainement deviné le quatrième opus de la série des Street Fighter. J'ai eu la chance de tester le jeu. Je ne me suis pas privé car j'attendais un résumé professionnel que Charles ne m'a jamais donné.

Le jeu est bien. Il est beau et en plus Ken et Ryu font les mêmes techniques avec les mêmes boutons (un bon vieux quart de tour avant poing lance une boule de feu de toute splendeur). Si le jeu est en 3D, il garde l'esprit des premiers, ceux de notre bonne vieille super Nintendo.

Et c'est à ce moment que je dois être tout à fait honnête, le jeu n'est pas un grand jeu car le gameplay est assez moyen et si graphiquement proche de mes souvenirs d'enfant, quinze ans de délais font que j'espérais un peu mieux. Dernier défaut, les temps de chargement sont importants.

Mais s'il y a bien une chose que personne ne pourra retirer à ce jeu c'est que, au final, il peut avoir tous les défauts du monde, cela n'a pas d'importance du moment que je peux lancer mes boules de feu sur mes potes. Une vraie cure de jouvence.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas