Le stylo traduit l'émotion des auteurs

Par 15 janvier 2008
Mots-clés : Smart city

Philips projette le développement d'un stylo capable de modifier son trait et sa couleur selon les états d'âme de son propriétaire. Une application ludique des technologies de capteurs sensoriels.

Après les systèmes de communication sans-fil d’eSense, les stylos se mettent eux aussi à prendre la mesure des émotions de leur propriétaire. Le fabricant d’électronique grand public Philips a déposé un brevet concernant un stylo doté de capteurs à même d’analyser certaines données physiologiques de l’utilisateur. En fonction d’informations telles que les pulsations du cœur, la pression sanguine, la température de la peau ou encore la production de sueur, l’appareil serait capable de modifier son tracé et la couleur de son encre. Une modification du trait traduisant automatiquement l’état d’esprit de l’auteur, selon Philips.

 Un stylo complexe
Comme présenté par la marque, le système revêt la forme d’un stylo classique renfermant un véritable petit arsenal technologique. Les capteurs seront disposés de part et d’autre du corps du stylo, au contact direct des doigts de l’utilisateur. L’appareil devrait contenir des réservoirs de couleurs primaires dont l’écoulement de l’encre devra être assuré par un déclencheur situé à la pointe du stylo. Ce dernier aura également pour fonction d’ajuster la largeur du trait selon l’émotion traduite. L’ensemble du système sera chapeauté par un microprocesseur en charge de recueillir les informations provenant des capteurs et de les répercuter en actionnant le déclencheur.

 Informatiser le système
Ce dispositif complexe devrait être alimenté par batteries, lesquelles n’apparaissent toutefois pas dans le schéma technique proposé par Philips. Le stylo sera préprogrammé pour proposer des styles de tracés prédéfinis selon le degré d’anxiété ou d’enthousiasme relevé par les capteurs. La marque envisage toutefois la possibilité de coupler son appareil à une interface informatique permettant au propriétaire de faire ses propres réglages quant aux couleurs et à l’épaisseur du trait attribués aux différentes émotions. Pour la firme néerlandaise, il s’agit là d’un nouveau mode d’expression personnel qui s’inscrit dans le cadre de tendances comme la personnalisation des téléphones portables ou encore le blogging.

 A ce sujet lire aussi :

Quand les marketeurs perçoivent l'émotion des clients (10/01/2008)
Capteurs et réseaux sans-fil veillent sur la maison (03/01/2007)
Les réseaux de capteurs s'engagent pour l'environnement (23/11/2007)

L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas