Le succès de l'OLPC suscite l'initiative

Par 03 juillet 2009 1 commentaire
Mots-clés : Smart city, Afrique, Europe

L'association, fondée sur un principe de communautés pour développer son projet, provoque autour d'elle une émulation de projets en interne et en externe.

L'association One Laptop Per Child entraîne dans son sillage des initiatives. En externe : le Sugar Labs, qui a développé l'interface de l'ordinateur XO d'OLPC vient de lancer l'outil Sugar on stick. Cette clé USB embarque l'environnement mais également le système de sauvegarde des activités sur n'importe quel ordinateur. L'objectif : permettre à d'autres enfants, dans les pays n'ayant pas implanté de matériel XO, d'utiliser les applications. En interne, les applications sont aussi pléthores. Notamment pour perfectionner l'idée de création communauté véhiculée par l'association.
Un intérêt pour le communautaire
"Les initiatives du laboratoire restent un effort communautaire : le logiciel en open source peut évoluer", expliquait ainsi à L'Atelier Lionel Laské, président d'OLPC France, à l'occasion de l'Université du SI. "Nous créons également des communautés autour de chaque déploiement". Les machines devant être parfaitement adaptées aux usages locaux."Par la suite, les communautés peuvent les faire évoluer et les réparer sur place". Par exemple, cet été, l'association a travaillé avec Madagascar. Elle a donc œuvré à mettre en place une communauté de malgaches en France et dans le pays même.
Des projets durables
Parfois, les communautés créées autour de l'OLPC se structurent de manière durable : "Au Rwanda, la communauté a mis en place un véritable centre de compétences. Son objectif est de rayonner dans l'Afrique entière". La prochaine étape pour l'association : créer d'ici 2012 une nouvelle génération de machines, plutôt inspirées de l'e-book et dotées d'un double écran tactile. Ce, pour un coût de 75 dollars. "Lorsque nous avons évoqué, il y a plusieurs années,  notre projet d'ordinateur à 100 dollars, nous n'avons pas été crus. Or, nous y sommes parvenus, et avons même lancé la tendance du notebook. Nous pensons qu'il est important d'avoir une vision d'avance".

Haut de page

1 Commentaire

L'idée de l'environnement et des données embarquées sur une simple clé USB n'est pas une complète nouveauté, c'est le principe du Gdium liberty 1000, l'ultra-portable du français emtec (http://www.gdium.com), créé pour le marché de l'éducation et sorti (discrètement) il y a six mois ou un an.

Soumis par BiG (non vérifié) - le 05 juillet 2009 à 09h41

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas