Le succès d'un hashtag ne tient pas qu'à son intérêt, mais à son contexte

Par 02 avril 2013 2 commentaires
hashtag

Le potentiel de pérennisation d'un hashtag prend ses origines dans la combinaison entre sa pertinence vis-à-vis de l'actualité et sa capacité, dès ses premiers instants, à être partagé.

Pour qu'un hashtag soit assimilé et remployé par les utilisateurs de Twitter, ce n'est pas tant les informations qu'il transmet mais sa pertinence par rapport à l'actualité et le public auquel il s'adresse qui importent. Ce sont en effet les conclusions de quatre chercheurs de la Northeastern University, Boston qui ont mené une étude afin de déterminer les facteurs qui expliquent la croissance et la pérennité de certains hashtags, dits « gagnants » face aux hashtags dits « perdants » qui eux disparaissent aussitôt qu'ils sont apparus. Pour parvenir à comprendre cela, et pour différencier leur étude de celles menées auparavant, ces chercheurs ont limité leurs recherches à l'émergence de 256 hashtags durant les débats de la campagne présidentielle américaine de 2012. Ils se sont particulièrement intéressés aux tweets d'utilisateurs politiquement actifs sur le réseaux, ceci dans le but d'apporter de nouvelles réponses aux questions de sciences sociales.

Le dynamisme conversationnel

Afin de mener à bien leur expérience, les chercheurs ont défini ce qu'ils appellent « un cadre de dynamisme conversationnel » dans lequel entrent en compte quatre facteurs qui d'après eux expliquent la croissance et la pérennité de certains hashtags. Il s'agit de prendre en compte la durée d'un hashtag par rapport à l'actualité, l’interactivité qu'il suscite, la diversité des utilisateurs le diffusant et l'importance de l'audience potentiellement touchée par ce hashtag. En effet, selon les chercheurs, si un hashtag correspond à ces quatre critères, alors il a de fortes chances d'être « gagnant ». Pour étayer leur propos, les chercheurs se sont appuyés sur l'exemple du hashtag #BigBird lors du premier débat présidentiel entre Barack Obama et Mitt Romney. Le candidat républicain avait en effet menacé spontanément de couper les fonds de l'émission pour enfants "Sesame Street" dans laquelle apparaît ce personnage emblématique. S'en est suivi un flot impressionnant de hashtags qui ont connu un grand succès, ceci car ils répondaient parfaitement aux quatre critères précédemment énoncés.

Bien choisir son moment

Cependant, ces quatre critères ne sont pas les seuls capables d'expliquer la croissance et la durabilité d'un hashtag. D'autres facteurs entrent en jeu comme le nombre de retweets, le nombre de réponses, le nombre de sources dont émergent ces retweets etc. Plus un tweet comportant un hashtag est partagé, plus celui-ci a des chances de durer. En somme ce sont les utilisateurs qui font qu'un hashtag est gagnant ou perdant, car si un hashtag a un fort dynamisme communicationnel sur un thème donné, c'est aux dépens d'un hashtag concurrent, dont le dynamisme diminue. Le contexte semble donc être un facteur clef du succès d'un hashtag. Les utilisateurs multi-écrans – qui regardent une émission via un écran et tweetent via un autre – ont donc intérêt à bien choisir leur moment avant de tweeter, surtout lors d'événements sportifs ou politiques importants.

Haut de page

2 Commentaires

Le HashTag est une pépite et un moyen de vivre ensemble : derrière le MariagePourTous par exemple, la communauté des twittos affronte les pour et les contre. Comme le café du commerce, rien de nouveau.
Il est intéressant de voir que les pratiques ordinaires se répercutent sur le web : pour et contre.
Le HashTag à lire ici : http://zeboute.wordpress.com/2012/04/22/diese-xxieme-siecle-reseaux-sociaux-twitter-hashtag-definition/

Soumis par Zeboute59 - le 03 avril 2013 à 20h59

En gros, il faut créer ou trouver le buzz du jour.

Soumis par Njooton - le 27 mai 2013 à 09h43

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas