Suède : un algorithme prédit le retard des trains à la minute près

Par 15 octobre 2015
Mots-clés : Smart city, train, Europe
Train

Un mathématicien a développé un algorithme pour prévoir les retards des trains suédois jusqu’à deux heures à l’avance. Un gain de temps considérable en perspective pour les utilisateurs.

Dans une société où le temps manque, en faire gagner à ses clients est une bonne façon de les fidéliser. Que ce soit en se substituant à eux en cas de litige avec les entreprises ou grâce à des véhicules sans pilote. Le secteur des transports justement, est doté d'un fort potentiel d'optimisation. Une multitude d'applications pour smartphones s'y attachent comme INStApp, qui détermine la fréquentation de chaque wagon, ou encore Ototo qui comme celle de la RATP indique à l'utilisateur le meilleur itinéraire à emprunter ou quand arrive le prochain transport en commun.

La compagnie ferroviaire de Stockholm Stockholmstag tente également d'améliorer le quotidien de ses voyageurs. Elle étudie pour cela l'influence des retards de ses trains sur les suivants pour pouvoir prédire jusqu'à deux heures à l'avance l'horaire d'arrivée en gare de chacun d'entre eux. Pour mieux comprendre cette propagation et l'anticiper, le mathématicien Wilhelm Landerholm a développé un algorithme nommé «The Commuter Prognosis». Grâce à l'historique des horaires, l'outil permettra de prévoir avec précision et très à l'avance, l'impact d'un léger retard sur une ligne.

Une application smartphone qui utilise cet algorithme devrait voir le jour d'ici quelques mois. Une aubaine pour les passagers habituels de Stockholmstag qui pourront alors décider depuis leur domicile de changer de moyen de locomotion en cas de retard important de leur train et éviter ainsi de devoir patienter dans le froid l'hiver parfois plusieurs heures. Anticiper les retards si longtemps à l'avance permettra également à la compagnie de les réduire voire, peut-être, de les supprimer.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas