En Suisse, dix opérateurs sont candidats à quatre licences UMTS.

Par 08 juin 2000
Mots-clés : Digital Working, Europe

Les quatre licences seront attribuées aux enchères, en principe à l'automne prochain. Dix candidats ont déposé une offre : les trois opérateurs mobiles actuels, Swisscom, diAx (filiale de SBC et d'...

Les quatre licences seront attribuées aux enchères, en principe à
l'automne prochain. Dix candidats ont déposé une offre : les trois
opérateurs mobiles actuels, Swisscom, diAx (filiale de SBC et
d'électriciens suisses) et Orange (filiale du britannique Orange et de
l'allemand Viag) et des nouveaux entrants : Sunrise (BT-TeleDanmark), le
câblo opérateur Cablecom (NTL), le conglomérat hongkongais Hutchinson
Whampoa, l'opérateur norvégien Telenor, l'opérateur allemand Deutsche
Tekekom, un consortium formé de l'espagnol Telefonica, du finlandais
Sonera et de l'australien One.tel et une start-up Suisse Teldotcom AG,
détenue par quatre personnes privées.
Selon les estimations, ces enchères pourraient rapporter à la Suisse entre
6 et 10 milliards de F suisses.
(Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 08/06/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas