Sun ouvre Solaris et libère plus de 1600 brevets

Par 27 janvier 2005
Mots-clés : Smart city

Après avoir annoncé mardi la prochaine disponibilité de son système d'exploitation Solaris en licence open source et la publication de son code source sur le site web opensolaris.org, le groupe...

Après avoir annoncé mardi la prochaine disponibilité de son système d'exploitation Solaris en licence open source et la publication de son code source sur le site web opensolaris.org, le groupe Sun Microsystems fait aujourd'hui savoir qu'il va donner accès à 1 670 de ses brevets . Ceux-ci tombent désormais sous le coup de la licence Common Development and Distribution Licence (CDDL).

La manœuvre semble être à la mode en ce moment, dans le monde de l'informatique. Il y a une dizaine de jours, IBM avait annoncé la mise à disposition de 500 de ses brevets à l'intention des développeurs de logiciel. Avec comme objectif affirmé de favoriser l'innovation technologique. une décision dont Sun se fait l'écho aujourd'hui : sans nommer IBM, le PDG de Sun a implicitement déclaré dans un communiqué que cette ouverture de ses brevets associés à Solaris dépassait largement toutes les contributions des autres éditeurs".

Par ailleurs, Sun Microsystems a fait savoir qu'il réfléchissait à la mise à disposition du code source de sa suite logicielle pour serveurs, Java Enterprise System.

(Atelier groupe BNP Paribas - 27/01/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas