SunnComm : sa protection anti-copie de CD est déjà contournée

Par 08 octobre 2003
Mots-clés : Smart city

Dans la Lettre de l’Atelier du 25 septembre dernier, nous annoncions les premiers tests des solutions de SunnComm par Arista Records, filiale du major BMG. Ce système anti-piratage de CD, qui ...

Dans la Lettre de l’Atelier du 25 septembre dernier, nous annoncions les premiers tests des solutions de SunnComm par Arista Records, filiale du major BMG. Ce système anti-piratage de CD, qui révélait déjà quelques limites, est cette fois sérieusement mis à mal par les tests de John Halderman, diplômé de Princeton, qui indique sur son site web comment contourner ses protections informatiques.
De quelle manière cela serait-il possible ? Si le logiciel de SunnComm fonctionne sous Windows, il suffirait à l’utilisateur d’appuyer sur la fameuse touche « Shift » pour désactiver la fonction de lancement automatique dudit logiciel. Si ce dernier tourne en revanche sous Linux ou d’anciennes version de Mac OS, ses fonctions ne fonctionnent tout simplement pas.
Un coup d’épée dans l’eau pour BMG ? Si SunnComm n’a pas commenté ces informations, la major, qui avait vanté les mérites de cette solution, reconnaît que la fameuse touche « Shift » permet bien de désactiver son lancement… La lutte contre le « piratage » des CD semble donc revenir au point départ, bien que les sites d’échanges de fichiers musicaux baissent en trafic, suite aux récentes poursuites d’individus engagées par la RIAA.
(Atelier groupe BNP Paribas – 08/10/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas