Support numérique : les techniques d'apprentissage doivent évoluer

Par 31 août 2010

La technologie ne fait rien à l'affaire. Les outils informatiques n'ont pas fait perdre aux étudiants des mauvaises habitudes d'apprentissage qu'ils avaient à l'ère du papier, révèle l'université de Nebraska-Lincoln.

En l’espace d’une génération, les étudiants ont troqué leurs surligneurs et leurs cahiers pour l’ordinateur portable, le netbook et, maintenant, l’iPad. Et d'après des chercheurs de l'Université du Nebraska-Lincoln, l'arrivée des outils technologiques n'a pas eu une influence positive sur les techniques de travail des écoliers. Ces derniers auraient en effet reporté sur ces outils les mêmes mauvaises habitudes qu'ils avaient à l'ère du papier. Les étudiants continuent de recopier de grands extraits de verbatim, de prendre des notes incomplètes ou linéaires, d'utiliser des stratégies de mémorisation comme la relecture ou le recopiage de notes.
Utiliser différentes stratégies d'apprentissage
Ou encore rédigent-ils des résumés trop longs dans lesquels il est difficile de hiérarchiser l'information. Dans l'expérience mise en place pour faire évoluer les techniques d'apprentissage, les participants ont pu utiliser différentes stratégies comme l'enregistrement de notes audio, la création de graphiques comparatifs, l’association d’idées et la réalisation d’activités pratiques sur écran. Et si l'on en croit leurs résultats, les scores des participants ayant opté pour ces techniques étaient de 29 % à 63 % supérieurs à ceux de leurs homologues qui ont utilisé des stratégies habituelles de travail. "L’apprentissage se fait mieux quand l’information importante est distinguée de l’information moins importante" indique Kenneth A. Kiewra, l'un des chercheurs. "Soit quand les idées sont organisées graphiquement et reliées entre elles; et quand l’apprenant auto évalue sa compréhension".
Organiser l'information à l'aide de tableau comparatif
La méthode de travail proposée par les chercheurs et baptisée SOAR consiste à sélectionner les idées clés des cours et des lectures. Puis à organiser l’information à l’aide de tableaux comparatifs et d’illustrations, pour ensuite associer des idées pour créer des liens significatifs. L'idée étant in fine de réguler l’apprentissage par la pratique. "Dans un contexte où les étudiants consacrent de plus en plus de temps à apprendre avec un ordinateur, les enseignants doivent les aider à intégrer et à maîtriser des stratégies qui favorisent la réussite", poursuit Kenneth A. Kiewra."Ils doivent leur faire prendre conscience que surligner, faire des résumés et apprendre par cœur ne sont pas des stratégies efficaces."

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas