Symantec présente son étude sur les Menaces sur Internet

Par 28 mars 2002
Mots-clés : Smart city, Europe

Symantec, spécialiste de la sécurité Internet, et le Butler Group, cabinet d’étude indépendant, ont mené une enquête auprès de 250 utilisateurs volontaires, portant sur l’incidence des attaques ...

Symantec, spécialiste de la sécurité Internet, et le Butler Group, cabinet d’étude indépendant, ont mené une enquête auprès de 250 utilisateurs volontaires, portant sur l’incidence des attaques potentielles des pirates sur leur PC domestique. Pendant un mois, chaque participant a utilisé Internet comme à son habitude après avoir installé le logiciel Norton Personal Firewall de Symantec. 98 participants ont renvoyé, à la fin du mois, au Butler Group les rapports d’activités générés automatiquement par le logiciel. Ces journaux enregistrent les traces laissées par d’éventuels pirates. Selon Paul Lavin, analyste du Butler Group, responsable de l’opération, 66 % des participants ont été en contact avec au moins un des 13 chevaux de Troie recensés. Presque tous ont été soumis à des tentatives d’analyse de port. Au total, Norton Personal Firewall a bloqué 2 893 tentatives d’intrusions. 37 % des tentatives de piratages utilisaient le cheval de Troie Backdoor.SubSeven. Norton Personal Firewall a bloqué en moyenne, sur la période d’étude, 50 tentatives de piratage par jour. Selon Damasa Tricart, chef de produits grand public chez Symantec France, cette étude démontre que les utilisateurs privés ne peuvent pas continuer à croire que les pirates ne s’intéressent qu’aux réseaux des grandes entreprises. Si aucune précaution n’est prise, l’ordinateur domestique sera une proie potentielle pour les pirates. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 28/03/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas