Symbian cède UIQ à Sony Ericsson

Par 08 novembre 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

Retour à l'envoyeur ! Sept ans après avoir vendu UIQ, un éditeur spécialisé dans les interfaces logicielles pour les smartphones, à Symbian, voilà que Sony Ericsson le lui rachète. Sony Ericsson...

Retour à l'envoyeur ! Sept ans après avoir vendu UIQ, un éditeur spécialisé dans les interfaces logicielles pour les smartphones, à Symbian, voilà que Sony Ericsson le lui rachète. Sony Ericsson a donc signé un protocole d'accord pour acquérir UIQ, qui est aujourd'hui à 100 % la filiale de Symbian.
 
Le constructeur Sony Ericsson utilise déjà le système d'exploitation Symbian UIQ 3.0 pour ses smartphones haut de gamme P990i, M600i et W950i.
 
"UIQ offre une très bonne flexibilité qui nous permet de concevoir des applications avancées comme le Push Mail, la navigation sur Internet, la personnalisation de l'interface utilisateur ou encore des programmes de gestion de musique", explique Mats Lindoff, Chief Technology Officer chez Sony Ericsson. "En acquérant UIQ Technology, nous investirons plus en profondeur dans la technologie pour exploiter tout le potentiel d'UIQ sur des terminaux sous Symbian OS".
 
Reste à savoir si cette acquisition ne va pas fragiliser le britannique Symbian, qui compte parmi ses principaux actionnaires Nokia, Sony Ericsson, Panasonic, Samsung et Siemens et si Sony Ericsson va finalement réussir à conquérir de nouvelles parts de marché dans le secteur des smartphones. Ce marché est actuellement largement dominé par Nokia en Europe qui détient 75 % de parts de marché, contre 3 % pour Sony Ericsson.
 
A ce sujet, lire aussi :

Sony Ericsson a presque triplé son bénéfice net au troisième trimestre (13/10/2006)

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 08/11/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas