Le système Windows CE pourra désormais être modifié

Par 11 avril 2003

Après avoir ouvert il y a deux ans le code source de Windows aux laboratoires universitaires et à certains clients, Microsoft va pour la première fois plus avant dans la logique du « logiciel ...

Après avoir ouvert il y a deux ans le code source de Windows aux laboratoires universitaires et à certains clients, Microsoft va pour la première fois plus avant dans la logique du « logiciel libre » : il va désormais autoriser les constructeurs informatiques à modifier Windows CE, son système d’exploitation destiné aux téléphones mobiles et aux PDA. Ces derniers pourront ainsi ajouter sans surcoût des fonctions nouvelles à Windows CE pour un système de communication sans fil, ou pour tel modèle de caméra numérique. La firme d’Atlanta a baptisé ce nouveau système de licence « Shared Source Premium Licensing Program » (Programme de licences de sources partagées). Des constructeurs de terminaux mobiles comme Hitachi ou Samsung développent déjà des versions modifiées de Windows CE. Dans un secteur où les technologies mobiles sont constamment personnalisées, l’ouverture du code source de leur système d’exploitation est devenue selon les analystes un critère obligatoire pour le marché. C’est désormais chose faite pour Microsoft qui s’adapte ainsi progressivement à l’ère du logiciel libre. (Atelier groupe BNP Paribas – 11/04/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas