Les systèmes de surveillance imitent les sens humains

Par 04 juin 2009 2 commentaires
Mots-clés : Future of Retail

En introduisant l'ouïe et la vue à des circuits électroniques, Brain Vision System rend la machine capable de réagir aux mêmes stimuli que l'homme.

Afin d'automatiser les processus de surveillance, Brain Vision System (BVS) propose de rendre les appareils électroniques capables de copier les sens humains. Il développe des circuits qui reproduisent l'ouïe et la vue pour détecter en temps réel des modifications de l'environnement. Intérêt : son dispositif traite, analyse et synthétise les informations recueillies en direct et sans traitement postérieur. Dans le cadre de la vue, les créateurs de l'outil parlent de "vision intelligente". "C'est-à-dire que le système ne se met à enregistrer que lorsqu'il note une modification dans trois catégories d'événements", explique à L'Atelier Frédéric Thierry, responsable du développement des nouveaux produits chez BVS.
Une solution visuelle...
La solution réagit aux variations de couleur (luminosité, saturation...), aux mouvements (vitesses de déplacement etc.) et aux structures contenues dans l'image (lignes verticales, horizontales...). Les informations recueillies sont ensuite transmises via Ethernet ou USB vers un serveur client directement en fichier MPEG 4 depuis n'importe quelle caméra. Des applications ont été développées à la demande de clients dans les domaines de la sécurité routière. Par exemple en favorisant le comptage des voitures sur la route. Ou grâce à la détection des structures, pour automatiser les alertes en cas d'embardées de véhicules. Les caméras pouvant analyser quand celles-ci sortent de la route.
... et auditive
Pour l'ouïe, l'entreprise à mis au point une cochlée (partie de l'oreille considéré comme l'organe de l'audition) qui est capable de séparer le bruit du son utile (par exemple le brouhaha des dialogues). Ce qui ouvre des perspectives dans la surveillance audio de lieux très fréquentés. "Les sens sont particulièrement important dans la communication dont une grande partie est non verbale", ajoute Frédéric Thierry. A l'occasion du SERI qui se tient du 3 au 5 juin, BVS présente notamment Psikharpax : un robot équipé de systèmes sensoriels identiques à ceux du rat. Ce, afin de prouver l'efficacité de sa solution.

Haut de page

2 Commentaires

Incroyable avancee de la part de la video surveillance

Soumis par video surveillance (non vérifié) - le 17 juin 2009 à 18h31

En effet, c'est incroyable. Un très bon article sur la vidéosurveillance.

Soumis par Adam (non vérifié) - le 11 mars 2010 à 18h30

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas