T-Online obtient son 1er EBE annuel positif, grâce à ses revenus générés par l’accès

Par 14 mars 2003
Mots-clés : Future of Retail, Europe

T-Online, la filiale Internet de Deutsche Telekom leader sur le marché de l’accès européen, vient de publier son premier EBE (Excédent Brut d’Exploitation) annuel positif qui s’élève pour l’année ...

T-Online, la filiale Internet de Deutsche Telekom leader sur le marché de l’accès européen, vient de publier son premier EBE (Excédent Brut d’Exploitation) annuel positif qui s’élève pour l’année 2002 à 103,5 millions d’euros. Il rejoint sur ce terrain les fournisseurs d’accès concurrents Tiscali et Wanadoo, qui ont aussi publié leurs premiers EBE positifs sur l’année 2002. Le point fort de T-Online reste les revenus qu’il tire de ses offres d’accès qui comptaient fin 2002 : 12,2 millions d’abonnés dont 2,8 millions d’abonnés haut-débit, contre 1,37 millions d’abonnés ADSL pour Wanadoo à la même période. Le directeur financier du FAI allemand a souligné que les résultats opérationnels de T-Online étaient proches de Wanadoo, mais provenaient principalement des ventes d’accès et non des annuaires, comme les pages jaunes de Wanadoo. Malgré ces résultats satisfaisants, T-Online affiche une perte nette de 459,3 millions d’euros sur l’année 2002, contre certes 796,8 millions d’euros en 2001. La dépréciation renouvelée de la valeur comptable de certains actifs du FAI (dont Club Internet) expliquent en grande partie ce résultat. Toutefois, fort de ses revenus en bonne progression, T-Online escompte être bénéficiaire en 2004. (Atelier groupe BNP Paribas – 14/03/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas