Quand la tablette améliore la vitesse de lecture

Par 13 novembre 2012 Laisser un commentaire
Tablette

Les appareils type iPad ou Kindle amélioreraient le confort et la rapidité de lecture des personnes souffrant de baisse de la vision. Les écrans rétro-éclairés, surtout, seraient considérés comme utiles.

 Si les applications pour smartphone ou tablette se multiplient dans le secteur de la santé et du bien-être, les qualités intrinsèques de ces appareils seraient également pointées. Selon la Robert Wood Johnson School of Medicine (qui se trouve dans le New Jersey), les tablettes permettraient aux personnes qui souffrent de maladies oculaires de recouvrer une meilleure vitesse et un plus grand confort de lecture quand elles utilisent ces périphériques. En effet, le format proposé, et les caractéristiques de l'écran, requerraient moins d'effort qu'une page imprimée.

Le rétro-éclairage en ligne de mire

Selon les deux chercheurs qui ont mené cette étude, les personnes qui souffrent d'une perte modérée de la vision amélioreraient leur vitesse de lecture de quinze mots par minute en moyenne. Cela, surtout si la tablette dispose d'un écran rétro-éclairé. Là, le gain serait jusqu'à quarante deux mots par minute, si l'on compare avec la lecture d'un livre ou journal papier. En effet, pour les chercheurs, la sensibilité au contraste, qui permet de distinguer un objet de son environnement et de discerner les nuances de gris, est souvent ce qui faiblit lors des baisses de la vision.

L'iPad devant le Kindle ?

Or avec un écran rétro-éclairé, l'environnement autour du mot se détache plus. Du coup, côté outil, ce serait l'iPad, qui dispose de cet écran, plus que le Kindle, qui améliorerait le confort de lecture (il faut compter un gain de lecture de douze mots par minute sur le Kindle, qui propose néanmoins un découpage ergonomique des mots). En règle générale, ce seraient les individus qui souffrent le plus d'une basse vision (définie comme 20/40 ou moins aux deux yeux) qui en tireraient un bénéfice. A noter que les résultats de cette recherche, menée auprès de cent personnes, ont été présentés à l'occasion du meeting annuel de l'académie d'ophtalmologie.

 

 

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas