La tablette définitivement adoptée par les consommateurs américains

Par 20 juin 2012
tablet users

De plus en plus de personnes aux États-Unis utilisent une tablette. Selon ces acheteurs, cette dernière est plus pratique que de nombreux autres supports, qu'ils soient numériques ou non.

En 2011, 12% des consommateurs américains possédaient une tablette. Bien moins, donc, que les 31% de consommateurs estimés par une nouvelle étude menée par OPA, soit 74,1 millions de personnes. L'on attend même une pénétration de 47% en 2013, avec 117,4 millions d'utilisateurs, dont 16% de nouveaux acheteurs. Ils en sont même de plus en plus satisfaits puisque 58% des répondants se disent très satisfaits de leur appareil, auxquels s'ajoutent 32% de satisfaits, contre respectivement 50% et 39% en 2011. Autre différence par rapport à l'année dernière, la tablette change de mains. En effet, l'on observe un rééquilibrage entre hommes et femmes - 49% d'utilisateurs contre 51% d'utilisatrices, soit +4% chez les femmes. Une tendance corrélée par le taux de nouvelles acheteuses de tablettes qui s'élève à 58%. De plus, une forte progression concerne les 35-54 ans avec +8% d'utilisateurs, contre -8% chez les 8-24 ans.

Quels usages ?

Loin de n'être qu'un outil d'appoint, la tablette est véritablement adoptée. Et pour cause, 60% des répondants disent l'utiliser plusieurs fois par jour avec, en moyenne, un temps d'utilisation hebdomadaire de 13,9 heures. Et ce, notamment chez eux, puisque 67% du recours à la tablette se fait à la maison, contre 33% en dehors (15% au travail/à l'école, 14% en voiture/sur le trajet entre le travail et la maison, et 4% pendant le shopping). Ces utilisateurs d'écran tactile s'en servent d'ailleurs principalement pour accéder à du contenu et de l'information (97%) et surtout regarder des vidéos (54%), accéder à internet (49,6%), à leurs e-mails (48,9%), jouer à des jeux (45,2%) ou aller sur les réseaux sociaux (39,3%). Des habitudes prises qui peuvent s'expliquer par l'intérêt suscité par la tablette puisque 71% la préfère au mobile, 59% à l'ordinateur, 58% aux journaux, 53% aux magazines et même 48% aux liseuses. Le tout, sachant que 41% des utilisateurs de tablette préfèrent accéder aux journaux et aux magazines via le web mobile.

Des utilisateurs payeurs

De plus, le téléchargement d'applications est encore en augmentation (93% en 2011, 96 en 2012). Dont un quart d'entre eux ont téléchargé une application payante pendant les douze derniers mois, soit un marché de 1,4 milliards de dollars en 2011, estimé à 2,6 milliards en 2012. Mais surtout, 61% des utilisateurs ont acheté du contenu via leur tablette, principalement écrit (39% de magazines, 35% de livres électroniques et 15% d'abonnements à la presse). Ainsi que du contenu vidéo (26% ont acheté un film). Petite particularité enfin, la majorité des utilisateurs de cet appareil préfèrent être soumis à la publicité pour une application payante (54%) que de payer un peu plus pour ne pas avoir de publicité (19%). Un écart qui se creuse puisqu'ils étaient 40% à préférer la première formule contre 30% pour la seconde en 2011. Ces publicités étant efficaces puisque 38% des utilisateurs ont acheté un produit après en avoir vu au cours des 6 derniers mois (54% chez les acheteurs de contenu), et ils sont 29% à avoir cherché un produit (38%).  

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas