Les tableurs se structurent pour éviter les erreurs

Par 25 août 2009
Mots-clés : Smart city

Indispensable à la vie de bien des sociétés, les feuilles de calcul sont rarement exemptes de fautes. RingtailXL veut imposer plus de rigueur aux utilisateurs, en assurant le suivi et le diagnostic qualité.

Qui ne s’est pas déjà retrouvé à utiliser quotidiennement une feuille Excel dont l’auteur a quitté l’entreprise depuis longtemps et dont plus personne ne sait comment elle fonctionne ? Sans compter les nombreuses fautes qui parcourent ce type de document, pourtant indispensable à bien des entreprises. La solution tient peut-être dans une nouvelle application rendant la création de feuilles de calcul plus sécurisée et transparente sans en altérer la flexibilité ni la puissance. RingtailXL, présenté par Angus Dunn, un ancien chef de projet bancaire, lors d’une conférence de l’EuSpRIG* se présente sous la forme d’une structure pour créer des tableurs. Un de ses principaux avantages est de forcer les utilisateurs à séparer données, calculs et résultats. Cette étape semble n'être que du bon sens. Malheureusement, c'est une pratique que la plupart pratiquent de manière laxiste.
Faire respecter les règles de bon sens
C'est cela qui, au final, constitue la cause de bon nombre des erreurs présentes dans les feuilles de calcul. Son concepteur, Angus Dunn a construit RingtailXL de telle manière que l’utilisateur est obligé d’effectuer cette séparation. Son modèle est divisé en trois éléments : les "composants", les "squelettes" et les "modèles". « Un composant rassemble différents calculs destinés à être présentées unis dans la feuille finale, explique-t-il à l’Atelier. Par exemple l’ensemble des données générales d’un projet, comme l’inflation, la TVA, les dates de début et de fin... » Le 'modèle' permet de définir et de conserver la structure de la feuille finale comme le format des données. « L’utilisateur peut également établir différents scénarios et les commentaires et graphiques à présenter en conséquences », ajoute-t-il.
Diagnostics et suivi des modifications
Le squelette est une étape intermédiaire rajoutée pour permettre à l’utilisateur de définir certaines particularités portant sur un ensemble de composants. Et cela sans avoir à attendre que tous les composants nécessaires à l’accomplissement de l’ensemble des tâches soient prêts. L’intérêt du système RingtailXL est qu’il permet à chaque élément d’être supervisé pour s’assurer qu’il est bien complet et qu’il ne contient aucune erreur de base. Cette application conserve en outre une trace de toutes les étapes ayant menées au tableur final, ce qui permet de revenir en arrière aisément. RingtailXL est encore en développement et a été développé pour les systèmes d'exploitation de la famille Windows.
* European Spreadsheet Risks Interest Group

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas