Tapit démontre par l'exemple l'intérêt du NFC aux agences de publicité

Par 28 décembre 2012 1 commentaire
user taping his phone on a poster in the street

Si l’adoption du NFC repose en partie sur les fabricants de smartphones, les agences de publicité et de communication on peut-être leur rôle à jouer également. Tapit, une startup australienne, a conduit une initiative pour sensibiliser leurs employés à cette technologie.

Aux Etats-Unis, plusieurs fabricants soutiennent la technologie NFC (Near Field Communication ou communication sans contact) pour les smartphones, en l’intégrant dans leurs téléphones récents. Néanmoins, les applications du NFC à grande échelle restent rares. Si les fabricants sont essentiels pour encourager son adoption, les agences et les marques ont sans doute également un rôle à jouer. Tapit, startup australienne spécialisée dans le marketing mobile basé sur le NFC, a récemment conduit une initiative visant à sensibiliser et éduquer les agences au potentiel que représente le NFC pour le marketing et la publicité (selon Tapit en tous les cas). L’idée était de laisser les employés d’agences de publicité et de communication tester eux-mêmes le NFC sur leur lieu de travail afin de les encourager « à réfléchir à comment ils pourraient utiliser Tapit pour leurs propres clients. »

Des campagnes marketing mobile basée sur le NFC

De nombreux développements de la NFC portent sur les paiements, mais en tant que spécialiste en marketing, Tapit se concentre sur de nouvelles façons d’attirer les clients. La startup permet aux marques de « tapifier » de façon ponctuelle des événements ou des campagnes, ou de « tapifier » des lieux physiques de façon définitive. S’ils ont un appareil équipé d’une puce NFC, les consommateurs n’ont qu’à le « taper » contre un poster ou une affiche par exemple, pour obtenir directement sur leur appareil un contenu qui peut être varié – vidéo, audio, coupons, site mobile, brochures, etc. Tandis que Tapit a prêté sa technologie à de nombreuses campagnes pour des marques internationales comme Virgin Mobile, Halo, Blackberry etc, une société d’affichage comme JCDecaux en a également fait usage pour proposer son propre produit  d’affichage interactif à ses clients.

Encourager les agences à penser "NFC" pour leurs clients

En Novembre, la start-up a lancé une initiative dans un certain nombre d’agences média et publicitaires, dans le but de démontrer par la preuve aux professionnels de la communication la valeur du NFC pour leur métier et leurs clients. Pendant 2 semaines, Tapit a placé dans les bureaux de ces agences des bornes Tapit offrant aux employés une réduction de 50 centimes par jour à leur coffee shop local s’ils « tapent » leur mobile sur la borne. En plus d’augmenter l’engagement avec leurs consommateurs, Tapit fournit aux marques l’accès aux des données issues des interactions des gens avec les bornes NFC. C’est pourquoi à la fin des deux semaines de démonstration, Tapit a également présenté aux agences les données et résultats chiffrés issus de l’expérience, afin de leur montrer comment utiliser la plate-forme dans la planification et le ciblage de projets clients. 

Haut de page

1 Commentaire

Bonjour, Merci pour cet article intéressant. Avec aujourd'hui la possibilité d'utiliser son smartphone par NFC, il existe un grand nombre de possibilités, et bien plus dans le futur… Pour info, la technologie NFC a un énorme potentiel, et s’élargi à de nombreux secteurs, et pas seulement dans le domaine du paiement sans contact. la NFC touche aussi d'autres domaines (faire ses courses, sécurité, aide à domicile, commerce de détail). dans la distribution, il y a beaucoup aujourd'hui d'applications concrètes sur le terrain. Inventaires, gestion des personnels, des stocks et des équipements. La NFC permet de nombreuses applications également dans le domaine de la santé. http://www.nfc-tracker.com/fr/sante/ Cependant, le marché des device doit encore progresser. Je pense en particulier à Apple, qui n'offre pas encore de solution NFC avec l'iPhone. Et pour cela, comme vous le montrez bien, dans votre article, c'est par la sensibilisation des acteurs de la communication (publicitaires, agences médias, marketing) que la prise de conscience se fera.

Soumis par dpezant - le 03 janvier 2013 à 12h05

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas