La technologie 3D s’applique également à la rééducation des patients

Par 20 décembre 2013 1 commentaire
3D Animation

Les outils de capture de mouvement en 3D permettraient aux médecins de personnaliser les traitement et rééducations des patients ayant subi une attaque cérébrale.

La technologie 3D, si elle est encore en développement, a fait une retentissante entrée auprès du public via son utilisation dans l'industrie vidéoludique. Que ce soit film ou jeux vidéos, les créations virtuelles de personnages à partir de capteurs de mouvements apposés sur des individus réels a permis d'ouvrir une nouvelle dimension à l'animation. Mais comme souvent, cette technologie, développée spécifiquement pour la production de divertissement de masse, n'y est pas uniquement liée. Une équipe de chercheurs de l'Université de Göteborg nous donne ainsi un nouvel exemple de détournement de ces technologies, à l'image des programmes développés à partir de la Kinect de Microsoft, au profit du secteur médical et de la relation aux patients. Ceux-ci ont ainsi découverts qu'en proposant aux patients ayant subi des accidents vasculaires cérébraux (AVC) de porter ces capteurs de capture de mouvement, les informations ainsi obtenues permettent de développer des traitements individualisés et, de fait, nettement plus efficace dans la récupération de certaines fonctions motrices.
 

Des informations précieuses

Au cours de leur recherche, les scientifiques suédois ont ainsi filmé grâce à ces capteurs le quotidien de patients ayant subi une perte motrice après un AVC, et recréé virtuellement les différents mouvements effectués. L'importance de cette simulation tient ainsi au fait que les chercheurs étaient à même d'analyser au plus près les différentes difficultés éprouvées par les patients et plus particulièrement les points les plus sensibles de la perte motrice. "Avec la technologie 3D, nous pouvons mesurer les mouvements du patient en termes de nombres, ce qui signifie que le plus léger changement dans le schéma de mobilité peut être détecté et transmis au patient de la manière la plus claire possible." explique ainsi Margit Alt Murphy, chercheuse de l'équipe de Göteborg. Dans la pratique, le patient était équipé de petites balles attachées aux vêtements au niveau des bras, de la tête et du tronc. Ces balles, lorsqu'une caméra à infrarouge envoie ses rayons, renvoient la lumière instantanément, permettant à l'ordinateur de mesurer les mouvements et de proposer une image virtuelle du patient. "Avec l'animation 3D, nous pouvons mesurer l'angle des articulations, la rapidité et la fluidité des mouvements du bras aussi bien que les schémas de compensation suivis par le patient ayant subi un AVC. " explique la chercheuse suédoise, "Ceci nous donne des mesures de mouvement que nous pouvons comparer avec les mouvements optimaux d'une personne en bonne santé."
 

Une technologie encore peu abordable

L'utilisation de l'animation 3D permet ainsi d'offrir au médecin les informations les plus précises possibles, mais aussi au patient. En effet, la comparaison avec les mouvements d'un sujet sain peut mettre en lumière certains manques ou difficultés suffisamment peu handicapantes ou légères pour que le patient n'en soit pas conscient. Grâce à cette technologie, les médecins seraient donc à même de distinguer les difficultés réelles, sans l'obstacle des schémas de compensation utilisés inconsciemment par le patient. Cependant cette technologie est encore extrêmement onéreuse et requiert une utilisation prolongée pour comprendre et analyser au mieux l'étendue des différents mouvements que le patient peut effectuer, et ce dans différentes situations. Comme l'explique Margit Alt Murphy, "Même si cette technologie n'est pas disponible, nous pouvons toujours obtenir de précieuses informations sur la mobilité du patient en chronométrant une activité typique, et tous les thérapeutes devraient garder un chronomètre dans leur poche."

Haut de page

1 Commentaire

bonjour, j'ai vu en démo le jeu voracyFish qui fait la même chose lors des réunion e-santé à castres, ce serious game avait même remporté le trophée de la e-santé. C'est un jeu qui fait la rééducation après un AVC. le jeu se trouve ici : www.voracy.com
JPR

Soumis par jean-philippe REMI (non vérifié) - le 20 décembre 2013 à 12h08

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas