La technologie numérique bouleverse le marché de la photo.

Par 22 mars 2001

Selon les derniers chiffres de GfK, le marché de la photo génère un chiffre d’affaires en 2000 de 19,8 milliards de F, en hausse de 2 % par rapport à 1999 (19,4 milliards de F). Les travaux photo ...

Selon les derniers chiffres de GfK, le marché de la photo génère un
chiffre d’affaires en 2000 de 19,8 milliards de F, en hausse de 2 % par
rapport à 1999 (19,4 milliards de F).
Les travaux photo réalisent 10,6 milliards de F de chiffre d’affaires (+ 1
%). Cette croissance est due aux services liés à la technologie numérique
tant au niveau des points de vente qu’ au niveau des laboratoires de
façonnage.
Les pellicules photo génèrent un chiffre d’affaires de 3,5 milliards de F,
en recul de 5 % par rapport à 1999. Le format NC 135 recule de 8 % en
volume, compensé par la hausse des ventes au format NC APS + 14 %.
Les spécialistes et les grands multi spécialistes résistent globalement
mieux que les hypermarchés. Après deux années exceptionnelles en 1998 et
1999, ces derniers subissent le contre-coup sur les ventes de consommables
photo. La tempête de décembre 1999 a en effet augmenté considérablement
les ventes globales de films et de PAP en fin d’année. Selon GfK, les
ventes de pellicules photos avaient enregistrées entre décembre 1999 et
janvier 2000 une croissance de 12 % et celles des appareils jetables de 37
%.
Cette année, les ventes ont fortement chuté entre décembre et janvier
2001.
Après près de 19 millions d’unités de prêt à photographier vendues, la
France représente 42 % du marché européen et 5,5 % du marché mondial
s’élevant à 350 millions d’unités (+ 17 % par rapport à 1999). Les
Etats-Unis représentent 47 % du marché mondial, le Japon 26 %, l’Europe
hors France 7,5 %, le reste du monde 14 %.
La France, comme l’Allemagne (- 15 %), le Royaume-Uni (- 14 %) et l’Italie

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas