Technologies et réseaux sociaux utiles aux assureurs

Par 17 mars 2011 1 commentaire
Mots-clés : Smart city, Amériques, Asie, EMEA
des mots sont iscrits au centre -Insurance-

Certaines compagnies d'assurance commencent à proposer des applications, les sites collaboratifs et des solutions combinant capteurs et GPS pour assurer un suivi plus personnalisé de leurs clients.

Alors que Celent revenait récemment sur les stratégies à adopter pour lancer une application mobile pertinente dans le secteur de l'assurance, McKinsey Zurich revient sur les bienfaits d'un usage des technologies dans le secteur. Selon le cabinet, les assureurs intègrent de plus en plus les nouvelles technologies et les réseaux sociaux dans leur modèle d’affaire pour être compétitifs. D’après l'étude, les directions des entreprises considèrent que le retour sur investissement dans les nouvelles technologies est encore trop faible, et qu’il faut tout faire pour garder des relations privilégiées avec ses clients. Pourtant, sans toucher à cette relation, il semble qu'Internet et le mobile facilitent dans certains cas la communication entre tous les acteurs : l’assureurs et ses clients, ses brokers et le back office.

Automatiser les processus

La technologie permet en effet d’automatiser certains processus et de réduire ainsi le coût pour l’assuré et l’assureur. Celle-ci assure ainsi au client un service efficace tout en optimisant sa facture. Comment ? Le cabinet cite ainsi l'exemple - sans expliquer si cela est bien accepté par les clients - d'une compagnie américaine qui propose de placer une série de capteurs sur le véhicule de son client pour vérifier en temps réel la conduite de l’automobiliste. Si celui-ci respecte le code de la route, alors le prix de sa police d’assurance baissera. Dans le cas où celui-ci aurait un accident, il peut le déclarer via une application sur son téléphone.

Récolter des données sur les réseaux sociaux

L’information est alors envoyée automatiquement à l’assureur qui contacte une dépanneuse qui localise par GPS le lieu de l’accident et connaît l’étendu des dégâts grâce aux capteurs installés sur le véhicule. Cela permettrait de réduire de 30 à 40% les coûts liés à l’intervention d’opérateurs à chaque étape et de réduire le nombre de fraudes. Les compagnies d’assurance utilisent également leurs sites Internet mais surtout les réseaux sociaux pour récolter des données relatives aux attentes de leurs clients ou de leurs prospects. Cela leur permet de créer des bases de données pour construire des offres plus adaptées.

Haut de page

1 Commentaire

Bonjour,
Très intéressant.
Pourriez-vous svp indiquer les références complètes de l'étude McKinsey à laquelle vous faites référence ?
Merci.

Soumis par j r becker (non vérifié) - le 18 mars 2011 à 12h26

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas