Télécommunications : l'ADSL s'installe, la VoIP s'impose

Par 11 septembre 2006
Mots-clés : Smart city

La téléphonie sur Internet représente aujourd'hui 14% des communications émises au départ de lignes fixes. C'est le chiffre qui ressort du bilan sur le secteur des télécommunications pour le...

La téléphonie sur Internet représente aujourd'hui 14% des communications émises au départ de lignes fixes. C'est le chiffre qui ressort du bilan sur le secteur des télécommunications pour le premier semestre 2006, publié par l'Observatoire des marchés de l'Arcep, l'Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes. La période aura aussi été très profitable aux services Internet et au mobile.
 
Au premier trimestre, les revenus générés par le secteur des télécommunications fixes, Internet et mobiles s'élèvent à 7,9 milliards d'euros, soit une progression de 3,5% par rapport au premier trimestre 2005. Ce chiffre d'affaires a été engrangé en majeure partie par la téléphonie mobile, qui a elle seule comptabilise 4082 millions d'euros.
 
Internet ne doit cependant pas être négligé. Le Web enregistre la plus belle progression, avec un bond du chiffre d'affaires de 24,3 %. Cette embellie est majoritairement due à l'engouement pour l'ADSL : fin mars, on recensait 10,5 millions d'abonnés au haut débit. Sur une année, ces chiffres représentent une hausse de 42,9%, et fait grimper le nombre d'abonnements haut débit contractés à 75%. Côté dégroupage, on note une hausse de 500,8%, pour 18,6 %, soit 2 millions de lignes partiellement dégroupées.
 
La téléphonie fixe, quant à elle, est en pleine mutation. Alors que ses revenus ont baissé de 4,6% sur un an, le nombre d'abonnements au service téléphonique a atteint 37,2 millions à la fin du premier trimestre. Soit une hausse de 5,9%. La raison? L'essor de la téléphonie sur Internet. Celle-ci, qui compte à son actif 4,2 millions d'abonnements (pour 1,5 million l'an passé), représente en effet désormais plus de 10% des abonnements à la téléphonie fixe. Et 14% du trafic au départ de lignes fixes.
 

Abonnements au service téléphonique

T1 2005T2 2005T3 2005T4 2005T1 2006Variation 1 T06 / 1 T05

Nombre d'abonnements au service téléphonique**
35102
35332
35664
36380
37188
5.9 %

Dont sur lignes analogiques ou numériques
33502
33314
33151
32967
32828
-2.0 %

Dont sur accès IP
1527
1938
2407
3275
4194
174.7 %

Dont sur câble
73
80
105
139
165
127.0 %

Observatoire des marchés de l'Arcep
 
**la différence entre le nombre total d'abonnements au service téléphonique et la somme des lignes du tableau correspond aux abonnements sur d'autres supports (BLR notamment)
 
Enfin, le secteur de la téléphonie mobile se porte bien. Le nombre de clients ne cesse d'augmenter, avec 48,6 millions d'abonnés, soit une progression de 8,1% en un an. De plus, les formules forfaitaires prennent toujours plus d'ampleur, et représentent désormais 63,9% des offres souscrites.
 
Avec l'avènement des téléphones sans fil Wi-Fi permettant de communiquer en VoIP PC éteint, le secteur devrait encore profondément évoluer.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 11/09/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas