Télécoms : la croissance coréenne viendra des services IP et du mobile

Par 01 septembre 2009
Mots-clés : Digital Working

Les opérateurs sud-coréens commencent à proposer des tarifs suffisamment intéressants pour faire décoller l'Internet mobile. Le boom pourrait aussi venir de la VoIP et de l'IPTV.

Un marché estimé à 28,9 milliards de dollars en 2008, qui devrait connaître une progression de presque 5% sur les cinq prochaines années. Après un petit passage à vide entre 2007 et 2009, du fait de la crise, le marché des télécoms a encore du potentiel. Voilà l'état des lieux dressé par le cabinet d'analyse Pyramid Research. Les acteurs de ce pays asiatiques vont pouvoir profiter de plusieurs relais de croissance. Pour commencer le mobile.
Des tarifs bloquants
Certes, leur pénétration dans la population était proche de 90% à la fin de l'année dernière. Mais les utilisateurs nomades n'ont pour l'instant presque pas utilisé une des fonctions pourtant présente dans la quasi-totalité de ces combinés : l'Internet mobile. Selon Pyramid, cette absence d'intérêt est surtout due à des tarifs prohibitifs. Mais les opérateurs ont maintenant changé de stratégie commerciale, et commercialisent des packages couvrant à la fois le téléchargement de contenu et la navigation sur le web.
Plus d'un quart des abonnements à la TV payante
Autre secteur intéressant : les services sur protocole Internet (IP). "Du fait de la saturation dans le marché liés aux technologies filaires, les opérateurs se tournent vers des services comme la VoIP et l'IPTV", estime Tae Hyung Kim, l'analyste en charge de l'étude. Le nombre d'abonnés à des services de voix sur IP était déjà de 2,5 millions en 2008, contre 0,3 million deux ans auparavant. Les opérateurs peuvent visiblement remercier la mise en place de la portabilité des numéros. Quant à la télévision sur IP, elle pourrait représenter 27% du marché de la TV payante à la fin de l'année 2014.
Vous pourrez retrouver l'ensemble des actualités liées au voyage d'étude "Digital Korea" sur les parenthèses de L'Atelier et sur le blog Asie.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas